URGENT : La RATP obtient gain de cause en justice !
Date: 01 décembre 2003 à 17h03
Sujet: Articles parus dans la presse


PARIS, 1er déc (AFP) - Le juge des référés du tribunal de Paris a ordonné lundi à la société Ouvaton, hébergeur du site stopub.ouvaton.org, de divulguer à la Régie publicitaire des transports parisiens (Métrobus) les noms des animateurs d'un site qui appelle à des actions visant les affiches des couloirs du métro.

Saisie par Métrobus, la juge des référés fait "injonction à la société anonyme Ouvaton de communiquer à la société Métrobus les données strictement nécessaires à l'identification" des animateurs.

Métrobus n'a pas obtenu de dommages et intérêts.

Métrobus, qui a porté plainte contre X le 3 novembre, se plaint d'actions de commandos anti-publicités qui dégradent les affiches de ses annonceurs dans les couloirs du métro depuis plusieurs semaines.

Cette société fait valoir que le site, qui renvoie à l'association Résistance à l'agression publicitaire (RAP), appelle les usagers à participer à ces opérations.

Des actions ont notamment eu lieu les 17 octobre et 7 novembre. Vendredi, une nouvelle action a été mise en échec par la police.

Bien que ces commandos ne s'en prennent qu'aux affiches elles-mêmes, Métrobus estime que ces opérations lui ont coûté 450.000 euros en frais de nettoyage et en avoirs, consentis aux annonceurs.

Pour accèder à l'article sur le site de Yahoo :
CLIQUEZ ICI





Cet article provient de Brigades AntiPub
http://www.bap.propagande.org

L'URL de cet article est:
http://www.bap.propagande.org/modules.php?name=News&file=article&sid=39