Les vélos en rempart anti-auto
Date: 05 juillet 2004 à 23h04
Sujet: Articles parus dans la presse


Voilà un article où sont mentionnés les antipubs :

IL y a encore quelques mois, les cyclistes militants n'étaient que quelques dizaines à se retrouver une fois par mois sur le pavé parisien pour contester la place dévolue à la voiture dans la capitale. Hier après-midi, ils étaient plus d'une centaine, accompagnés d'une cinquantaine de militants antipub, à pied.

Partis de la place du Châtelet, ils ont gagné lentement la rue Saint-Sulpice, faisant monter d'un cran supplémentaire l'énervement des automobilistes coincés dans la circulation déjà difficile dans ces quartiers commerçants. Les touristes, eux, étaient plutôt contents, amusés par le concert des sonnettes et le défilé des drapeaux de couleur. Devant le Café de la Mairie, la terrasse bobo-chic de Saint-Germain-des-Prés, des policiers ont dû intervenir pour empêcher un conducteur irascible de forcer son chemin au milieu des vélos, les militants antipub jouant la provocation alors que Stéphane Lavignotte, responsable de l'association Vélorution, à l'origine de la manifestation, prêchait pour l'apaisement.

Rue Saint-Sulpice, sur le pas de la porte de sa boutique de déco de luxe, Sylvie, 46 ans, approuvait les cyclistes. Elle a fait du vélo dans Paris, quand elle était jeune. Aujourd'hui, elle interdit à son fils de 16 ans d'en faire. « Trop de voitures. Trop dangereux. Il attendra qu'il y ait de vrais pistes protégées. » A l'appui de sa thèse, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Ile-de-France (Iaurif) a montré il y a quelques semaines dans une étude que si 10 % des Berlinois enfourchent chaque jour leur vélo contre 1 % des Parisiens, c'est que « le cycliste berlinois dispose de trois fois plus d'itinéraires aménagés que le Parisien ». Le succès de la bicyclette à Berlin « n'est pas, comme on l'entend trop souvent en France, un facteur culturel, mais bien le résultat d'une politique des déplacements qui a favorisé la croissance de son utilisation ».

Le Journal du Dimanche, 4 Juillet 2004
Raymond Delalande

La vélorution, samedi 3 juillet






Cet article provient de Brigades AntiPub
http://www.bap.propagande.org

L'URL de cet article est:
http://www.bap.propagande.org/modules.php?name=News&file=article&sid=217