"En fin de compte, dit le Grand Inquisiteur, ils déposeront leur liberté à nos pieds et nous diront : faites de nous vos esclaves, mais nourrissez-nous."
- Dostoïevski, Les frères Karamazov

Ou quand le masque de la bourgeoisie, et des caciques du Ps tombe, celui-ci donne des coups de matraque, censure, et fait embarquer plus de 300 personnes au poste, relayé par les milices sarkosmeuses.

Oui on vient de l'apprendre par un tract diffusé le 6 décembre, à la manifestation, Parisienne des chômeur(ses) et des précaires, par nos camarades du site stop pubs, la société mètrobus est une filiale de Publicis 4 ième "entreprise" de décervelage publicitaire au niveau mondial , est une société dont la présidente n'est autre, que Elisabeth Badinter la compagne de Robert Badinter.

Nous comprenons donc pourquoi dans son dernier livre, cette brave dame peut écrire ce qui se veut, une "critique" du féminisme quand celui-ci s'avère un peu trop "radical" a son goût, en effet comment cracher sur la main de publicitaires et autres agences de pubeux, aux images et autres "campagne" pourtant toujours Sexistes voire limites, qui vous payent et vous nourrissent grassement, car nous l'imaginons très bien une fiche de
de paie d'une présidente de Publicis doit être très, très en dessus de celui ou celle d'un(ne) smicard(e) et d'une future victime du Rma Sto des fillon chèreque, enfin passons, sur ce petit "détail" car au sujet de cette brave femme, il y a plus drôle encore.

Haro et colère de la patronne, mais qui et quelles sont donc, ces barbares qui refusent mes affiches avec des pin ups vulgaires dessus, et le monde de la Con-sommation que nous vous offrons, moi Elisabeth et mes pubeux, vite faisons embarquer ces petit(es) jusqu'auboutistes qui me font "perdre" de l'argent en barbouillant "mes" panneaux publicitaires.

Ainsi après avoir fait embarquer par la milice sarkosmeuse, nos camarades, après avoir osée porter plainte contre le site stop pub et son hébergeur, nous apprenons via le tract de nos ami(es) du site stop pub, que cette brave femme, se lance a corps perdu dans la bataille "éthique" de la défense de la " liberté d'expression publicitaire " on croit rêver quelle "noble cause " que voila . Défendre mes petit(es) pubeux(ses) contre les méchant(es) Iconoclastes qui barbouillent "mes" affiches et mon "gagne" pains.

Barbouiller une èphèmere affiche publicitaire Quel crime rendez vous compte ma chère Elisabeth.

Pourtant chaque année, en France et dans le monde, des millions de femmes sont victimes de violences, de viols, de la barbarie et d'obscurantistes religieux(ses), autant de causes qui devrait pourtant interpeller Elisabeth Badinter (ex militante féministe).

Que nenni celle-ci préfère s'insurger et donc défendre, la "cause" de publicitaires et autres "grands créatifs" pubeux pourtant guère avares de "campagne publicitaires" aux affiches souvent Sexistes, voire carrément insultantes pour les femmes, ou celle-ci est souvent représentée par des clichés Sexistes et Patriarcaux, les plus réactionnaires et éculés, des campagnes de pubs rabaissant le plus souvent les femmes, au rang de bonnes "petites ménagères" soumises et dociles, tout juste bonnes a laver le linge, torcher leurs momes , et faire de bon petits plats, a des males avinés, plus prèocupès par "leur" bagnoles, et leurs footesques jeu modernes du cirque ultra libéral.

Par nos actions anti pubs nous avons tous(tes) prouvé(es) que nous gênions au plus haut point l'idéologie mèdefo raffaradinesque, l'idéologie sécuritaire du sarkosme sécuritaire qui en découle, des gens qui vouent un culte presque proche de celui des sectes, les plus folles.
Au monde de l'argent, a sa "com" et a celui de la Con-sommation a outrance.

Mais aussi via l'attitude de Elisabeth Badinter présidente de la société Publicis et de ses plaintes contre nos camarades anti pubs, que nous gênions au plus haut point, l'idéologie bobo blairiste du Ps et de ces caciques dit "socialistes", qui rappelons le ne sont plus a une démagogie près, et qui se sont illustré(es) lors de leurs passage au pouvoir a la même politique libérale que celle de l'u.haine.p, et qu'a nous proposer une version "réformiste" et "humanisée" en version a peine plus Light, comme dirait les pubeux, de la barbarie du système ultra libéral, qui a gangrené la planète entière.

Désolé(es) chère Elisabeth Badinter dans ce petit article de vous avoir interpellée et secouée de la sorte, autant nous pouvons admettre le courage politique [et pourtant nous avons pas la même vision ni les mêmes idées de la gauche ], de votre compagnon, qui sous Mitterrand, a fait abolir la barbare peine de mort, autant cela ne nous gènes en aucun cas de vous dires que nous trouvons votre attitudes, vos plaintes et vos méthodes, tournées contre nos camarades et militant(es) anti pubs, des plus méprisables et digne des républiques bananières des plus corrompues.

Elisabeth Badinter vous avec choisi votre camp ce n'est pas le notre, vous avez choisi de défendre les publicitaires, responsable de cette même aliénation, qui font de l'homme et de la femme, de simples con-sommateur(trices) ravalé(es) au rang de simples marchandises, c'est votre problème pas le notre ce monde sans autres perspective que dire que le bonheur, ne se trouve que dans les "possessions matérielles" et la sur Con-sommation a outrance NOUS N'EN VOULONS PAS NOUS N'EN VOULONS PLUS

Tout ce que nous pouvons vous dires, c'est que ce n'est pas quelques uniformes, et quelques matraques qui arrêterons , nos actions de résistances anti publicitaire, elle ne font que débuter,et elles ne vont pas tarder a s'amplifier, de plus en plus chaque jour, mieux elles se développerons bientôt a toute l'europe, et commencent même a faire des adeptes dans l'empire états uniens, vous pouvez mettre un vigile devant chaque panneau publicitaire de ce pays, plus rien ne nous arrêteras.

Le temps de votre immunité publicitaire et de la propagande du kapital est désormais fini.

Nous sommes tous et toutes contre le décervelage publicitaire

A bas le publisexisme

A bas la pub et ses valets

A bas la république de medef

Anarcho Keuponnes paris

Ezln Keuponnes paris

"Billet d'humeur anti pub et anti publicis" | Connexion/Créer un compte | 0 commentaires

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub
Entretiens pour avis sur la communication des entreprises

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS