"Le courage politique ne consiste plus, selon les grands médias, à s'opposer aux forces dominantes, mais à céder à celles-ci en s'opposant à ses propres électeurs"
- Anne-Cécile Robert, HS 83 du Monde Diplomatique
Offrir des affiches blanches ouvertes aux auteurs de graffitis, ce pourrait être une idée... de publicitaire. Frédéric Beigbeder lui-même aurait pu la formuler et la proposer à la RATP du temps où il travaillait dans une agence. Devenu écrivain à succès, il est maintenant de l'autre côté de la barre et participe activement au mouvement de graffiteurs antipublicitaires. Il faisait partie des quelques célébrités venues au Palais de justice de Paris mercredi dernier témoigner en faveur de 62 militants auxquels la RATP et la régie publicitaire Metrobus (une filiale de Publicis) réclament plus de 900 000 euros de dommages et intérêts.

L'opération panneaux blancs aura permis à la RATP sinon de prendre de court les contestataires, au moins de tempérer son image d'intransigeance. Pour pas cher.

Sur le papier, la campagne est généreuse: 47 affiches blanches de 4 mètres par 3 sont mises à disposition pour tous les gribouillages dans 24 stations de métro jusqu'au 18 mars. La station Liberté, sur la ligne Balard-Créteil, a même été rebaptisée Liberté d'expression. Mais le coût est négligeable. «Nous nous sommes contentés de repousser d'une semaine les campagnes prévues sur ces panneaux, explique Gérard Unger, le PDG de Metrobus. Or les campagnes se calculent généralement par 500 panneaux.» À combien se chiffre la renonciation aux 47 emplacements? À peine 20 000 euros, si on se fie aux tarifs de Metrobus: la formule la moins chère pour une semaine sur 150 panneaux vaut 65 800 euros.

Ils n'ont pas la cote
Si le métro joue sur les deux tableaux, c'est que l'enjeu est d'importance. Metrobus est la première touchée par les antipub. Concessionnaire de la RATP, elle lui verse chaque année 77,25 % pour les affiches dans le métro et sur les bus soit 65 millions d'euros en 2003. Or les quatre «raids» antipublicitaires entre octobre et décembre ont représenté près de 1,3 million d'euros de manque à gagner.

«À chaque opération, les antipub ne maculent pas seulement quelques affiches, s'enflamme Gérard Unger. Ce sont 2 500 à 3 000 panneaux qui sont graffités. Nous avons versé 850 000 euros de compensations à nos clients et 440 000 euros ont été consacrés à la remise en état des panneaux.»

Gérard Unger et Anne-Marie Idrac, PDG de la RATP, n'attendront pas le 18 mars pour savoir si l'opération Libre expression est une réussite. «Ce qui compte, souligne le publicitaire, c'est le résultat du sondage que nous avons financé avec la RATP et qui montre que l'opinion n'est pas favorable aux antipub.» D'après une enquête de BVA auprès de 800 personnes le mois dernier, 75 % des Franciliens désapprouvent les barbouillages. Ils ne sont toutefois que 63 % à admettre que la publicité soit nécessaire au financement des transports publics.

"20 000 euros pour amadouer les antipub" | Connexion/Créer un compte | 0 commentaires

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub
Entretiens pour avis sur la communication des entreprises

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS