"Plus d'une chose insignifiante a pris de l'ampleur grâce à une bonne publicité."
- Mark Twain
Forum - Compte-rendu d'action
[CR] Barbouillage du 26 février à Lille
Voir son profilMartin
27 février 2009 | lien
Lu sur NordEclair.fr:

Citation:
Hier soir, une dizaine de membres du collectif anti-pub des Déboulonneurs ont tagué trois panneaux lumineux, allant tranquillement de la gare Lille Flandres à l'Opéra.

Aucune réaction de la police n'est venue les troubler.
Pour une fois, Sébastien n'est pas si tranquille : « D'habitude, on ne le fait pas devant autant de monde ! » Il est 18 h 30, devant la gare Lille Flandres, c'est l'heure de pointe. Le jeune homme de 30 ans, comptable, n'en est pourtant pas à sa première action.
C'est la dix-neuvième action des Déboulonneurs lillois et chaque participant a son rôle attribué : l'un s'occupe du contact presse, un autre d'expliquer aux passants leur démarche à l'aide d'un mégaphone, un autre encore gère le « contact police » et, bien sûr, il y a celui ou celle qui « barbouille ».



Sa tâche est de taguer affiches et panneaux publicitaires ne respectant pas les critères revendiqués par le collectif, né à Paris en 2005. « Nous revendiquons une taille maximale de 50 par 70 cm, comme l'affichage associatif et politique, explique Sébastien, et la suppression des panneaux énergivores. » En plus de cela, ils souhaitent un nombre de panneaux proportionnels à la densité de population.
Depuis qu'il participe, Sébastien n'a jamais utilisé de bombe de peinture. « Après, il faut assumer derrière ! » se justifie-t-il. Car le but des actions est de se faire interpeller par la police, tout en restant non-violent mais en dégradant de façon volontaire et à visage découvert des panneaux publicitaires. L'objectif : « Mener le débat en justice, pour faire jurisprudence et tenter de changer la loi », selon Sébastien.
Hier, c'était le cinquième « barbouillage » de Laetitia. À Lille, ils ne sont que deux à effectuer le seul geste de l'action qui est illégal. Elle se dit « prête pour la suite ! » mais ne traîne pas non plus après l'action. Lors de la ballade, des policiers passent en camionnette. Pas de réaction. « Ils ne nous arrêtent que rarement », explique-t-elle. Le collectif tente d'agir une fois par mois. Mais sans interpellation, l'impact est limité...
Voir son profilMartin
2 mars 2009 | lien  [X]
Compte-Rendu "Officiel" des déboulonneurs:

Citation:
Pour cette action, le rendez-vous était fixé derrière la fontaine de la gare de Lille Flandres à 18 h 25. A 18 h 30, nous étions environ 25 dont 3 journalistes (de Nord Eclair, La Voix du Nord, et du média indépendant Chtirama) et une étudiante en école de journalisme. L’une des personnes qui est venue nous accompagner tenait son nouveau-né dans les bras. Laetitia a distribué des pancartes d’hommes et de femmes-sandwich pour attirer l’attention des badauds sur notre action.

Nous nous sommes dirigés vers la rue Faidherbe pour barbouiller le panneau de 2 m². Laetitia a inscrit « Stop au harcèlement publicitaire » sur une face et « Non à la pub taille XXL - 50 x 70 cm maxi » sur l’autre (en s’inspirant de la campagne actuelle Lille 3000 Europe XXL). Un fourgon de police empruntait la rue Faidherbe dans le sens place du théâtre - gare de Lille Flandres. En voyant le premier panneau peinturluré, son chauffeur fit demi-tour pour nous suivre. Mais nous marchions sans nous presser outre mesure en nous dirigeant vers le second panneau, une queue de véhicules commençait à se former derrière le fourgon, qui a finalement poursuivi sa route sans s’arrêter.

Le panneau de 2 m² situé devant la Grande Pharmacie de France fut à son tour l’objet de barbouillages avec les slogans « Juste debout contre la pub » (détournement d’une affiche culturelle "Juste debout") et « Non à Lille 3 000 000 de pubs ».

Une voiture de police qui se dirigeait vers la Grand’Place nous a vus mais le panneau était barbouillé lorsqu’elle est arrivée à sa hauteur. Son chauffeur s’est contenté de klaxonner, puis a continué sa route. Nous étions alors une trentaine de personnes autour de ce panneau. L’action a duré environ une demi-heure. Il n’y a pas eu d’interpellation, juste une camionnette de lutte contre les tags qui ne s’est pas arrêtée (il est vrai que des barbouillages ne sont pas des tags). Nous nous sommes alors dispersés après quelques échanges de points de vue entre participants.

- Date : jeudi 26 février 2009
- Heure approximative de l’action : 18 h 30
- Durée de l’action : 1/2 heure
- Lieu précis de l’action : rue Faidherbe, à Lille
- Nombre de panneaux touchés : 2 panneaux barbouillés (2 sucettes 2m²)
- Propriétaire des panneaux touchés : CBS
- Activistes : 1 barbouilleuse, 10 membres du collectif
- Nombre approximatif de sympathisants : 15
- Nombre approximatif de passants-spectateurs : rue passante, quelques personnes se sont arrêtées...
- Nombre approximatif de journalistes présents : 4 (Voix du Nord, Nord Eclair, Chti’rama, plus une étudiante en école de journalisme)
- Retombée presse : Voix du Nord, Nord Eclair (à confirmer)
- Nombre approximatif de policiers et Attitude de la police : 1 fourgon et 1 voiture de police nous ont observés sans intervenir au final.

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS