"Ne pas s'y tromper. Nous ne contestons pas la publicité, mais la totalité de la déshumanisation industrielle organisée par la démocratie étatique."
- Vu sur une affiche à Bruxelles
Forum - Revue de presse
Pour 2008, la publicité avance en terrain miné
Voir son profilMartin
3 janvier 2008 | lien  [X]
Publié ce matin sur LeFigaro.fr (qui au passage, est le "grand" journal parlant le plus d'antipubs ces dernières semaines !)

Citation:
L'année 2008 réserve aux professionnels de la publicité un arsenal de mesures justifiées, notamment, par la protection de l'environnement et la lutte contre l'obésité infantile.

Associations et pouvoirs publics multiplient les taxes et réglementations.



Les associations et les pouvoirs publics ont la publicité dans le collimateur. Depuis le vote de la loi Sapin en 1993, le contexte politique n'avait jamais été aussi défavorable à ce secteur. Les professionnels de la communication ont la sensation d'avancer en terrain miné. L'année 2008 leur réserve en effet un arsenal de nouvelles taxes et de restrictions en tous genres.



Des mesures «antipub» essentiellement justifiées par deux préoccupations d'actualité : la protection de l'environnement et la lutte contre l'obésité infantile. Sur ce dernier dossier, le climat s'est considérablement durci. Une proposition de loi vient d'être déposée par le député UMP Alain Suguenot. Le texte vise notamment la publicité alimentaire à destination des enfants dont l'UFC-Que choisir et les associations de parents d'élèves réclament l'interdiction. Face à une telle bronca, Roselyne Bachelot, ministre de la santé, s'est saisie du dossier.

Le «Grenelle», un catalyseur



La fin 2007 a aussi été marquée par le «Grenelle de l'environnement». Face à la pression, annonceurs et publicitaires se sont engagés à revoir cette année leurs pratiques en matière de développement durable. Mais le «Grenelle» a servi de catalyseur bien au-delà des questions environnementales. Tout le système français de l'autorégulation et son organe, le BVP, sont remis en cause. Les publicitaires, les médias et les annonceurs qui siègent traditionnellement au BVP sont contraints de faire de la place aux associations de consommateurs, aux ONG et aux pouvoirs publics. En clair, les professionnels auront des comptes à rendre à la société civile et à ses élus. Et pas seulement sur les règles de travail. D'ici à l'été, un jury d'experts indépendants sera mis en place pour juger des campagnes de communication en cours de diffusion. Cette instance, qui pourra être saisie par n'importe quel particulier, verra ses avis publiés par voie de presse. C'est la réputation publique des marques qui est en jeu. Elles n'ont plus qu'à bien se tenir.

Par ailleurs, le secteur de l'affichage est attaqué sur tous les fronts. La première salve est venue de la Ville de Paris qui a voté un nouveau règlement de publicité prévoyant l'élimination de près de 40 % de panneaux et l'éradication du micro-affichage sur les vitrines. Adopté en Conseil de Paris, ce texte est vivement combattu par les afficheurs. En revanche, ils n'ont pas réussi à parer un autre coup.

Fin décembre, le Sénat a profité de la loi de finances rectificative pour élargir et augmenter les trois taxes communales sur la publicité. Celles-ci sont prélevées sur les affiches, les véhicules publicitaires et les emplacements. L'entrée en vigueur de cette mesure est fixée à 2009. Au cours de la même session parlementaire, l'élargissement de la taxe sur les imprimés commerciaux a été également voté. Mais là, peu de sursis, le couperet tombera dès le 1er juillet. Des contraintes supplémentaires qui tombent au moment où le marché publicitaire est déjà tendu.

Sonia Devillers

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS