"Les économistes sont présentement au volant de notre société, alors qu'ils devraient être sur la banquette arrière."
- John Maynard Keynes
Forum - Compte-rendu d'action
[Paris] Déboulonneurs, une action musclée !
Voir son profilTassie-devil
27 mai 2006 | lien
Bien sûr le collectif des déboulonneurs applique la désobéissance civile de manière pacifique, c'est donc du côté policier qu'il faut se tourner pour trouver la violence lors de cette 7ème action du collectif parisien.
Cette fois l'appel était public et les premiers à l'écoute ont été les sbires sarkozistes. Environ 80 personnes se dirigèrent du lieu de rassemblement au lieu d'action étroitement suivies par la police. Avant même toute revendication inscrite sur les panneaux, les forces de l'ordre ont surgi pour protéger ces derniers. Fidèle à leur principe, les déboulonneurs ont quand même tenté de rentrer en action mais se sont fait ceinturer et embarquer illico à la moindre trace de peinture sur les panneaux.

La foule compacte les soutint de vive voix dans une certaine confusion générée par la violence policière.

Un ballet se mit alors en place entre les barbouilleurs mettant en action la légitime réponse face au matraquage publicitaire et les policiers embarquant chacun d'entre-eux manu-militari dans un fourgon.

Au total 9 personnes ont été interpellées, 6 membres du collectif et 3 personnes ne pouvant résister d'en découdre avec le système publicitaire.
À cette heure 8 d'entre-elles ont été libérées et une semble placée en garde-à-vue pour avoir écrit un slogan sur un fourgon de police.
Pas mal de médias étaient présents et plusieurs interviews ont été données.
Prochaine action à Paris le 23 juin.

D'autres photos ici : http://www.1d-photo.org/?TopicID=888f617e9eeaead24e1c013e7aa3fcfb&Etat=actu
Voir son profilReikin
27 mai 2006 | lien
Bonjour à tous,
J'y étais et cette action marque mon entrée dans la lutte active contre la publicité. Ce pourquoi je viens de m'inscrire sur le forum ^^

Comme décrit dans ce bref compte rendu, l'action de barbouillage n'a pas pu être réalisée et j'avoue avoir été un peu déçu de voir la police intervenir aussi vite.

J'ai aussi été désagréablement surpris par l'attitude de la police, aussi bien par ses intervention plutot musclée pour un simple panneaux de pub que par son coté entièrement inhumain (ne parlent pas, font des choses insensées comme bloquer une rue pour ne rien protéger etc.).

Etant donné que c'est la 1ere fois que je suis confronté d'aussi près à une action policière je me demandais si c'était toujours comme ça ? Ou si parfois les forces de l'ordre étaient un peu plus ouverte et moins "programmées" ?

En tout cas, ce fut fort enrichissant aussi bien d'un point de vue militant qu'humain. Nous serons là le mois prochain !
Voir son profilNeon121
27 mai 2006 | lien
peut tu expliquer les violences policiers lors de ces interpellations .?
Voir son profilReikin
27 mai 2006 | lien
neon121 a écrit:
peut tu expliquer les violences policiers lors de ces interpellations .?


La police a plutot réagit de façon musclée, plutot qu'ouvertement violente. Mais par rapport à l'action (dont elle devait surement connaitre le principe), c'était exagéré.

Dès que les déboulonneurs sont montés sur leurs escabeaux, ils ont surgit des fourgons de police et se sont jeté sur eux comme si la vie des panneaux était en danger. Tout ceux qui s'y sont successivement risqués par la suite on subit la même chose : une mise au sol musclée par deux policiers à chaque fois. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir répété et crié qu'il s'agissait d'une action non violente...

A noter également le cordon de sécurité que la police a immédiatement mis en place pour "protéger" les deux panneaux publicitaires. Un acte en soi annodin mais, je trouve, complètement déplacé vue ce qu'ils défendaient...
Voir son profilKristo
27 mai 2006 | lien
Une fois encore la peau lisse est ridicule. Plaquer au sol et menotter des manifestants non-violents, quelle honte...
Enfin, ca aura sûrement le mérite de renforcer la mobilisation anti-publicitaire.
Penser à regarder le JT de France 3 régionale samedi midi.
Espérons qu'ils montreront sans détour les images des interpellations.
Voir son profilNeon121
27 mai 2006 | lien
peut tu expliquer les violences policiers lors de ces interpellations .?
Voir son profilLaurent
27 mai 2006 | lien
Tout d'abord il faut préciser que la personne qui a écrit sur un fourgon de police ne faisait pas partie du collectif des déboulonneurs de Paris. Elle a agi de son propre chef.

Pour Néon121 : quand quelqu'un se jette sur toi, te saisis par le cou, te plaque au sol sans ménagement, et cela sans rien te dire ni avant ni pendant, personnellement j'appelle cela de la violence.
Voir son profilCyR
27 mai 2006 | lien
Cela fait plaisir de voir qu'enfin, la police fait son travail. Les salariés des sociétés d'affichage publicitaire ont le droit au respect de leur outil de travail. Les antipub ne sont que des voyous dont j'attend la condamnation avec impatience. Que la tolérance zéro ne reste pas lettre morte !
Voir son profilTassie-devil
27 mai 2006 | lien
reikin a écrit:
Etant donné que c'est la 1ere fois que je suis confronté d'aussi près à une action policière je me demandais si c'était toujours comme ça ?

Déjà bienvenue à toi Smile
Non, ce n'est pas toujours comme ça, c'est pour cela que nous avons été surpris de cette intervention.
Les déboulonneurs assument leurs actes donc ils s'attendaient à une interpélation mais pas de cette manière et aussi rapidement. Comme tu le dis on a eu vraiment l'impression que les bleus protégeaient les panneaux... enfin pas de bobos et c'est le plus important.
C'était la septième action du collectif et jusqu'à maintenant la police se faisait très discrète voir inéxistante, ce qui permettait d'agir, d'enchaîner les prises de paroles, les chansons et les débats. Un bon moment de démocratie en pleine rue, à faire pâlir le maire de Paris (chantre de la démocratie locale Confused )
Plus qu'à connaître les suites, s'il y a lieu, données par le procureur. Il paraîtrait que quelques plaintes auraient été déposées suite aux précédentes actions, à vérifier.
Voir son profilYannouWeb
27 mai 2006 | lien
Bienvenue Reikin !!!!!!!!!!

"Quand vous voyez un flic dans la rue, c'est qu'ya pas de danger. S'il y avait du danger, le flic serait pas là." (Coluche)
Voir son profilLivethrobbe
27 mai 2006 | lien
Un très sympathique reportage photo d'Harchives sur les actions précédentes ici :

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=61649

Voir son profilFago
27 mai 2006 | lien
Si on inscrit pas les slogans les media n'ont pas d'image a montrer, on comprend moins l'action, on est decredibilisé (car ce seront les journaliste qui expliqueront nos revendication, pas nous ...) ... Les gens qui verront les images de policier arretant des militants se diront qu'ils avaient surement une bonne raison..
Se faire arreter de facon musclé apres avoir agit peut etre considerer comme une victoire du fait qu'ils se decredibilisent eux meme par la reponse face a un acte pacifique mais se faire arreter avant d'avoir pu faire quoi que ce soit....
Voir son profilKristo
27 mai 2006 | lien
Marrant : c'est passé au JT de France3 en premier, avant l'affaire Chirac...
On voit bien les interpellations par la peau lisse (comme une peau de bébé)
Voir son profilRafferty
27 mai 2006 | lien
Appel non public : les flics tombent sur les déboulonneurs par hasard. Ce sont de simples flics étonnés de voir tendre les cartes d'identité et revendiquer leur action. Ils demandent leur ordres au commissaire. Ca passe.

Appel public : le ministère est au courant (comme pour le 27 novembre 2003) (en lisant simplement BAP), et envoie ses sbires. Ils sont prévénus, savent ce qui va se passer et ont des ordres d'agir selon un protocole défini à l'avance. Inutile de discuter avec eux, ils ne sont pas là pour penser ni vous répondre, ce sont des robocops.

A savoir à l'avenir.
Voir son profilReikin
27 mai 2006 | lien
Merci pour votre accueil Sourire

Rafferty a écrit:
Inutile de discuter avec eux, ils ne sont pas là pour penser ni vous répondre, ce sont des robocops.


C'est exactement ce qui m'a le plus choqué vis à vis de leur attitude. Ayant tenté plusieurs fois de discuter avec eux une fois que les fourgons étaient partis et qu'ils ont décidé de bloquer le passage sans raison apparente... et pas moyen d'obtenir une réponse. Soit j'étais superbement ignoré à la façon "regardons les mouche voler" soit j'avais le droit à des provocations de leur part alors que je m'étais montré poli et courtois... J'imagine que ça fait parti de leur "jeu" mais ça m'a complètement fait changer d'opinion sur ce que peut parfois être un policier en action.

Sinon, je viens de voir le JT (http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b92a_1214part1) et les journalistes se sont quand même bien gardé de montrer les interpellation trop musclée et soulignées par les gens qui demandaient à la police de se calmer... Mais rien d'étonnant là.
Celà dit, pour une fois, un groupe marginal n'est pas montré péjorativement, c'est déjà un bon point pour ce reportage.
Voir son profilNeon121
27 mai 2006 | lien
laurent. ok la reaction de la police est violente. Neanmoins, vous savez tres bien que vos actions ne sont pas legales, il faut donc s attendre a de tel repression.
De plus, les methodes d immobilisation de la police sont faite pour eviter toute blessure grave, que ce soit pour la personne, ou la police ou les personnes au alentour.
Quand tu vois 3 ou 4 policiers sur un seul mec (en plus non violent apparement mais comment en etre sure) cela semble disproportionner mais c est uniquement une question de securite. Ceci empeche les bavures que peuvent engendre le un contre un.
Apres c est comme dans tous les metiers, il y a des bon et des mauvais.
Enfin perso, si un jour je fait un truc illegal, je ne serais pas surpris si les flics m interpelle de facon musclee. c est le jeux non .?
Voir son profilDoud
27 mai 2006 | lien
Néon je vois que tu n'as pas eu de réponse exacte concernant ta demande d'explication sur les "violences" policières.
Tassie emploi le terme de violence pour décrire l'ambiance générale, tu le reprends au pluriel en référence à des fait précis, concernant le déroulement les autres dont reikin parlent plutôt d'intervention musclée.
J'étais là bas, non il n'y a pas eu de bavure, non il n'y a pas eu de coups portés, par contre le recours à la force était disproportionné, le placage au sol (mouillé, il avait plu) était superflu, les types ne se rebellaient pas.

Cyr, ce que tu appelles leur outils de travail est en premier lieu quelque chose qui me pète les couilles au quotidien, je n'ai aucune raison de respecter quelque chose qui ne me respecte pas.
Le mirador est aussi l'outil de travail du gardien de camp de concentration, est ce un critère suffisant pour impliquer le respect?
D'ailleurs tu t'exprime au nom des salariés des boites concernées, ils ne t'ont rien demandé et je doute que tu en connaisses, tu pourrais me dire le contraire mais je pense que je ne te croirai pas.
Voir son profilAks
27 mai 2006 | lien
"Le mirador est aussi l'outil de travail du gardien de camp de concentration"
exactement et la drogue est l'outil du dealer, c'est ce qui le fait vivre.
je ressord cette argument parcequ'on ma souvent dit que la pub fait vivre les publicitaires, les prospectus font vivre ceux qui les distribuent...
Voir son profilFago
27 mai 2006 | lien
Si les publicités concernées étaient illegales - comme ça l'est souvent- l'intervention aurait été la même...
C'est pas la qu'il doit y avoir débat, cette intervention inhibitrice de notre liberté d'expression doit etre pour nous un signe d'encouragement, peut etre que certaines personnes ont peur de que le vent tourne, que si les gens se disent que ces panneaux n'ont aucune raison d'étre en travers de leurs chemin ils deviendront moins rentable et de toute facon il n'y aucune raison de laisser libre cours a la subversion.

Plus il y a de personne pour en bloquer une autre, moins il y a de risque de blessure.
Enfin ca c'est la théorie, dans un petit rassemblement comme celui-là ca ne risque pas de déborder, mais quand ils sont énervés par une chose ou une autre (un mouvement social qui s'étend, des blessés dans leur camp) ou par gratuité, on arrive assez rapidement à un tabassage en règle.. cf. les émeutes, le mouvement anti-cpe ...
Voir son profilKristo
27 mai 2006 | lien  [X]
neon121 a écrit:
De plus, les methodes d immobilisation de la police sont faite pour eviter toute blessure grave, que ce soit pour la personne, ou la police ou les personnes au alentour.
Quand tu vois 3 ou 4 policiers sur un seul mec (en plus non violent apparement mais comment en etre sure) cela semble disproportionner mais c est uniquement une question de securite.

Oui mais en l'occurrence ils savaient qu'ils auraient affaire à des gens non-violents et qui acceptaient d'etre interpellés. Cet usage de la force est donc scandaleux puisqu'il aurait suffi de dire "veuillez nous suivre s'il vous plait".

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS