"En fin de compte, dit le Grand Inquisiteur, ils déposeront leur liberté à nos pieds et nous diront : faites de nous vos esclaves, mais nourrissez-nous."
- Dostoïevski, Les frères Karamazov
Forum - Compte-rendu d'action
CR 4ième déversement de prospectus
Voir son profilMartin
11 décembre 2005 | lien
Écrivez ici vos comptes-rendus de la journée de samedi 10 décembre 2005, et si vous avez de belles photos du déversement, postez les sur cette page.
Voir son profilMartin
11 décembre 2005 | lien
On commence avec un article du Nouvel Obs: "Les anti-pub entendent "de dénoncer au grand jour, de manière légale et non-violente, le scandale de ces 40 kg de purs déchets déposés chaque année à notre insu dans chacune de nos boîtes aux lettres""

Un petit compte-rendu concernant le déversement parisien: blogantipub.info

Et des tas de photos sur 1D-photo.org!

Voir son profilBug-in
11 décembre 2005 | lien
A Montpellier, le rdv était à 14h sur la place de la comédie au pied du sapin de noël.

Le tas :

Une danse autour du sapin :

Prospector :


Le tas avec des boulettes :

Le grand nettoyage :
Voir son profilTa-gueule-la-pub
11 décembre 2005 | lien
Compte-rendu de Lyon

Ben, ça fait drôlement plaisir.
Pour rappel, les années précédentes, y'avait quasiment rien à Lyon (la honte...), et l'année dernière, Thomas et moi étions deux à jetter une charette de prospectus sur le sapin de noël place Tolozan, prise de tête avec une mère de famille ("vous gâchez le noël de mon fils")... Bref, pas terrible !

Cette année, nette amélioration avec :
- une trentaine de participants,
- un beau p'tit tas de quelques mètres de diamètre,
- une distribution de tracts, que chacun avait préparé à l'avance, avec de joli tracts orange, confectionnés par Sud Etudiants,
- discussions paisibles avec les passants intéressés par le sujet,
- pas de pb avec les flics : l'action ayant été déclaré 15 jours avant à la préfecture (nous avions même reçu un récépissé), et les flics qui passaient téléphonaient à la préfecture, qui leur répondait que c'était ok et nous ont foutu une paix royale,
- nettoyage à la fin par nos soins : au lieu de faire appel au "service nettoyage", nous avons préféré rester autonomes : le tas a été réparti dans de nombreuses poubelles publiques. certains esprits retords objecteront que ce papier n'est pas recyclés, objection à laquelle je répondrai : ne nous trompons pas d'objectif : ce tas a une valeur symbolique, beaucoup plus large et puissante que sa simple présence et son poids physique, et c'est une goutte d'eau en comparaison de ce qui n'est pas recyclé actuellement.

Déroulement
Vers 14h30, une trentaine de manifestants forment un petit attroupement, tout près de la galerie marchande.

Trois vélo+remorque, bien chargés, arrivent à leur rencontre.

Les cowboys/cowgirls dégainent de leur veste une petite liasse de daube poluante et la jette devant eux, formant rapidement un tas impressionnant. A ce demander d'où venaient tous ces papiers.

Nous complétons par le contenu des charettes.

Quelques panneaux sont improvisés sur place et disposés au sol (4ème journée, déversement de tracts publicitaires - 40 Kg par an et par boite au lettre).

Retrouvailles, discussions, les tracts de la main à la main, les visages des passants : interrogés, dubitatifs, indifférents, voire pour certains un peu méprisants. Mais peu de réactions hostiles dans l'ensemble.

Un journaliste de France Info, peut-être quelques autres, mais moins que ce qui était attendu. De mon point de vue, ça suffit largement. Je m'étonne déjà que la presse marchande puisse s'intéresser à notre action : il reste donc un peu de liberté de la presse dans ce pauvre pays.

Quelques jeux avec cette matière inerte : bain, enfouissement, concours de la pile la plus haute...

Vers 16h, nous plions l'affaire. Nous décidons ensemble l'issue de la manif : répartir le tas dans les poubelles publiques.

Difficile de se séparer comme ça : le dernier carré part squatter le local de Radio Canut.

Prochaine action
La prochaine action aura lieu en juin. D'ici là, nous stockons à nouveau. Rien n'empêche de tricher un peu, en passant dans les poubelles collectives des immeubles de votre quartier, situées sous les boites aux lettre, destinées à recueillir ces kilos de pub.

Et nous pouvons peut-être préparer un peu plus dans le sens d'une grande fête (ce sera le printemps, qui se prête beaucoup mieux), également anniversaire de la marche pour la décroissance.

D'emblée, quelques idées :
- plusss de choses confectionnées à l'avance (banderolle, guirlande...)
- un orchestre, des danseurs...
- peut-être un peu plus d'infos diffusées (sur le net, par affiche), et d'organisation à monter ensemble,
- un lieu d'accueil après la manif, pour pouvoir boire et manger, et continuer la fête jusqu'à point d'heure...

Mais attention à ne pas tomber dans le piège du "toujours plus" et de la "visibilité médiatique", ou du "tourisme militant"...
Nous n'avons pas envie d'attirer 3 millions de badeaux à l'air hébété avec notre action antipub, ce que Lyon a réussit à faire avec sa fête marchande annuelle, dérive spectaculaire et touristique d'une procession religieuse qui s'appelait autrefois "fête des lumières".

Bien à vous tous,
xxi
Voir son profilJuana
12 décembre 2005 | lien
Une réussite pour le premier déversement à Nancy Very Happy

Nous sommes arrivés à 13h30 devant le centre commercial Saint-Sébastien (au coeur de Nancy) avec nos caddies remplis de pubs. Des militants écolos nous attendaient avec leurs gros cartons de pub. L'info avait été relayée par les médias locaux et y'avait pas mal de journalistes sur place aussi. Smile


Nous avons formé un beau tas de prospectus au pied du sapin de Noël, décoré par nos soin avec des affiches anti-pub, et apprêté notre homme-sandwich qui vantait les mérites du lavage de cerveau Sourire


Nous avons distribué 700 tracts "Alerte on nous manipub" côté recto et "Que faire contre la publicité" côté verso (que vous pouvez télécharger ici).

J'avais choisi de jouer le rôle de la mère Noël, armée de ma pancarte et d'une bonne dose d'autocollants stop pub récupérés auprès de l'ADEME et résultat : un très bon acceuil auprès des passants qui en demandaient même pour leurs amis et voisins! Je conseille vivement la distribution d'autocollants "stop pub" pendant les prochains déversements (prévoir la quantité!)


Les réactions des passants étaient plutôt favorables, pourtant, en plein milieu du marché de Noël, nous jouions les trouble-fête! Beaucoup de "mais moi j'en veux de la pub!", beaucoup d'étonnement, mais encore plus d'encouragement (surtout de la part des mamies!) et des jeunes passants se sont improvisés chanteurs/danseurs sur le par-terre de prospectus Very Happy
Dans l'après-midi, un mec est venu distribuer des propectus pour Orange juste à côté de la manif, c'était assez absurde!
Par contre, les flics ont moyennement apprécier la manifestation et on insisté pour que le tas soit ramassé dans l'après-midi (plutôt qu'en fin de soirée comme nous l'avions prévu) Soupçon . Les prospectus ont été ramassés à partir de 15h30 par le service de nettoyage de la ville et devant un groupe de percusionistes qui venaient mettre de l'ambiance. Il est vrai que les consommateurs effrénés étaient obligés d'escalader la montagne pour accéder à la gallerie marchande et au marché de Noël!

Le lendemain, un article parmis d'autres qui relate notre action :


On recommencera en juin 2006 et on essayera que ça dure plus longtemps![/b]
Voir son profilMartin
14 décembre 2005 | lien
Deux reportages vidéos sur les déversements!

_ Celui de Montpellier.

_ Celui de Nantes, qui à été suivit d'une contre manif incroyable de publicitaires! Ces pollueurs réclamant le droit de continuer sous prétexte que "ça créé des emplois"! Bon sang!
Voir son profilPeter_plane
14 décembre 2005 | lien
Compte-rendu de l’action de déversement de publicité du samedi 10 Décembre 2005 au Mans


Dans le cadre de la journée nationale du déversement de prospectus
publicitaires, les collectifs « ras la boîte » et « anti-pub pour la
décroissance » se sont rassemblés place de la République au Mans à 14h
afin de sensibiliser l'opinion publique sur la publicité, notamment celle
qu'on reçoit en masse dans nos boîtes aux lettres. Le collectif « ras la
boîte » a rapporté les résultats de son expérience :
En 1 an, la publicité stockée, issue de nos boites aux lettres, représente
en volume :
50 kg en ville (au Mans)
36 kg dans la campagne sarthoise

Autour d'un tas conséquent de publicités ramenées en grand partie par les
habitants du Mans, les deux collectifs ont expliqué les conséquences de
cette publicité de masse au niveau économique, environnemental, et social.
Ainsi, cette action pédagogique a servi à :
• illustrer le discours des associations et voir concrètement ce que cela
donne d’accumuler le papier pendant un an,
• réfléchir sur le coût du retraitement des déchets par le citoyen,
• réfléchir sur nos modes de consommation et le soit-disant développement
durable,
• interpeller les citoyens sur la manière dont les expéditeurs de
publicités font porter le coût de fabrication, de collecte et de recyclage
du papier à la collectivité.

Les médias ont largement suivis l'action (Maine Libre, Ouest France, Canal
8, France 3, Sarth'Mag) en interrogant les membres des collectifs ainsi
que les personnes s'étant arrêtées, pour connaître leur opinion sur la
publicité. Le journal Ouest France avait également suivi l’action de « Ras
la Boite » en dernière page de son édition du samedi 11 décembre. A cette action, de nombreuses personnes, attirées par la foule et les discussions se sont arrêtées, approuvant ce mouvement citoyen. Beaucoup ont exprimé leur « ras-le-bol » concernant la quantité de prospectus publicitaires reçue, et 250 personnes ont acceptées de se voir distribuer l'autocollant officiel à mettre sur la boîte aux lettres pour ne plus recevoir la publicité.

Après 2 heures d’action de sensibilisation auprès des passants, une
trentaine de personnes se sont rendues devant la grande surface Leclerc
des Maillets afin de déverser l'ensemble des prospectus récoltés pendant
l'après-midi pour un grand « Retour à l'envoyeur » de la pub. En effet si
Leclerc est un supermarché parmi tant d'autre qui produit en masse des
prospectus (surtout en cette période de noël), la marque s'est illustrée
par des campagnes d'affichage particulièrement racoleuses et provocatrices
: « La lutte, c'est le pouvoir d'achat »... A notre arrivée, le personnel
de sécurité et les cadres du Leclerc ont aussitôt dévié le sens de
circulation des clients pour qu’ils ne passent pas par l’entrée encombrée
de « leurs déchets ». Peu de temps après, c'était la BAC (brigade
anti-criminalité), qui tentait de prendre quelques identités, après nous
avoir suivi tout l'après-midi ! Le directeur du magasin a accepté de
rencontrer une délégation des collectifs, pour une discussion stérile qui
n'a finalement servi à rien. Si les militants anti-pub voient les
prospectus comme engendrant des conséquences néfastes, les gérants
d'hypermarchés, distributeurs de la publicité à 65%, sont convaincus que
les conséquences sont bénéfiques à leur activité et à leur chiffre
d'affaire (sans blague!).

Malgré la fatigue de la journée, une soirée a été organisée le soir même
au Backstage, un troquet du Mans. Deux groupes ont animés cette soirée
conviviale : « Bats ta via » et « Militant Sound System ». Environ 80
entrées ont été réalisées pour soutenir le collectif anti-pub 72 pour la
décroissance. Cool

Bientôt les photos sur :
www.antipub72.dynalias.org
Voir son profilYannouWeb
15 décembre 2005 | lien
Martin a écrit:
Deux reportages vidéos sur les déversements!

_ Celui de Montpellier.

_ Celui de Nantes, qui à été suivit d'une contre manif incroyable de publicitaires! Ces pollueurs réclamant le droit de continuer sous prétexte que "ça créé des emplois"! Bon sang!
Je n'ai pas l'image. C'est quel format ?
Voir son profilJiheff
15 décembre 2005 | lien
YannouWeb a écrit:
Martin a écrit:
Deux reportages vidéos sur les déversements!

_ Celui de Montpellier.

_ Celui de Nantes, qui à été suivit d'une contre manif incroyable de publicitaires! Ces pollueurs réclamant le droit de continuer sous prétexte que "ça créé des emplois"! Bon sang!
Je n'ai pas l'image. C'est quel format ?

Utilise "VLC" téléchargable sur télécharger.com, c'est du mpg4.
Et la prochaine foi, utilise le Mp pour ce genre de questions Smile
Voir son profilMartin
15 décembre 2005 | lien
D'autres photos, cette fois à Grenoble:





Félicitation à tous!
Voir son profilBug-in
19 décembre 2005 | lien
Citation:
Celui de Nantes, qui à été suivit d'une contre manif incroyable de publicitaires! Ces pollueurs réclamant le droit de continuer sous prétexte que "ça créé des emplois"!


Bon alors quelques remarques après observation du reportage...
L'argument qui passe à la trappe et qui évidement était en notre faveur, c'est que TOUT le MONDE PAYE et pas que les soit disants 70% qui veulent de la pub. (et tout le monde paye deux fois : une fois le prix de production de la pub dispersé dans les achats, et ensuite le traitement du dechet en question).

Donc dans un premier temps on est pas vraiment contre ses emploies (même si je suis contre personnellement) (a quand les cancérologue manifestant pour leur emploi à cause d'une baisse des cancers?).
du momment que la pub respecte ceux qui n'en veulent pas. Ce serai genre je veux de la pub, je coche une case et j'en reçois, j'en veux pas, je dis rien et je reçois rien.

Ensuite attention au double discours publicitaire sur ce domaine.
Quand les autocollants a mettre sur les boites aux lettres contre la pub, fabriqué par l'état était proposé, les publicitaire on fait leur petite crises en disans ouain c'est pas bien, alors que de l'autre côté il dise que 70% des gens veulent de la pub (donc normalement ils ne mettrait pas les autocollants...)

Bref... foutage de guele et langue de bois sont très présent dans leur argumentations et il convient d'y prendre garde.
Voir son profilLivethrobbe
20 décembre 2005 | lien
Compte-rendu de l'action à Cholet :

Voici quelques photos de notre manifestation du samedi 10 décembre à Cholet , Maine et Loire Nous étions 100 à refuser la pub dans nos boites aux lettres.











Plus globalement nous nous battons pour une réduction des déchets à la source ... et donc de la pub !

Nous avons depuis un an distribué à des personnes désireuses d'en avoir plus de 2000 autocollants fabriqués localement ( Pas de publicité , Merci ) ce qui fait qu'hier nous avions face à nous une contre manifestation d'une entreprise d'imprimerie et de distribution ; comme quoi on doit commencer à gêner !

Franck
pour Alternatives déchets des Mauges
Voir son profilBixbeid
20 décembre 2005 | lien
pas mal je trouve l'idée de mettre les pubs dans les sacs si le lieu est venté et qu'on craint une dispersion de la pollution
Voir son profilMar
21 décembre 2005 | lien  [X]

Libourne, 10 decembre, le collectif antipub du libournais et le MAR.



[Note de la BAP: Cliquez dessus pour agrandir les photos.]













Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS