"Parce que les marchands se mettent à vendre de l’"éthique" les naïfs se plaisent à croire que le commerce se moralise."
- François Brune
Forum - Le Mans
Activité antipub au Mans et dans l'Ouest
Voir son profilPeter_plane
25 janvier 2006 | lien
Bonjour,

Voici une synthèse de notre activité au Mans et des liens que nous avons tissés depuis 1 an :

Le collectif antipub 72 pour la Décroissance s'est informellement créé en février 2005 suite à des actions nocturnes de barbouillages. Deux camarades s'étaient alors fait arrêter après le barbouillage d'une trentaine de panneaux. Ils ont pris 1400 € d'amendes (500 € pour le tresor public et 900 € pour JC Decaux). 1000 € ont été récoltés par des dons extérieurs et lors des 2 petites soirées de soutien au collectif.

Organisés d'abord vers l'action, notre 1ère manifestation médiatisée à consister à recouvrir des panneaux, et donc à agir contre l'affichage et l'invasion publicitaire dans notre environnement urbain. C'était le 14 Février 2005 : "St Valentin, faites l'Amour, pas les magasin!"
Nous nous sommes ensuite "diversifiés" en luttant contre d'autres formes de publicités et en communiquant sur la Décroissance et la lutte Antipub lors de stands que nous avons tenu tout au long de l'été dans divers festivals. Les médias locaux ont été des "partenaires" privilégiés dans nos différentes actions et ont presque toujours relayés de façon positive nos initiatives comme les déversements, la semaine sans télé ou les barbouillages au Blanc d'Espagne.

A ce sujet, le 1er Avril dernier nous avons barbouillés au blanc d'Espagne quatre panneaux 4m X 3m, la BAC est arrivée sur place et a relevée 4 identités alors que nous étions 20. Le procès devant le tribunal de police a eu lieu le 24 novembre 2005. Nous avons defendus le fait que nous n'avions pas commis de dégradations et surtout que c'était une action collective et que nous souhaitions être juger à 20 et non à 4. Le président a alors essayé de nous piéger en nous demandant des noms et une dizaine de personnes ont levés la main dans la salle...Bref le procureur a requi 40 heures de TIG par personnes, le verdict est jeudi prochain, on va voir alors en fonction de la peine si on entame un appel ou pas...

Nous sommes en lien depuis le début avec les militants antipub parisiens notamment du RAP (résistance à l'agression publicitaires), ce sont des gens très sympa, engagés et informés.

Nous nous sommes appropriés la revendication d'une limitation des panneaux à 50 cm x 70 cm. (voir : www.deboulonneurs.org) et pensons qu'il faut la faire apparaître dans chacune de nos actions futures sur l'affichage publicitaire.

Au niveau des Antipub de l'Ouest, on a fait une action commune avec des militants de tout l'Ouest, le mode d'action était le recouvrement et le barbouillage Blanc d'Espagne, ça s'est déroulé à Nantes fin avril 2005, c'était bien sympa, on était une bonne cinquantaine,...
Le GNAP (groupe nantais antipub) est toujours actif et a organisé un déversement le 10 décembre dernier.

Deux militants lavalois nous ont rejoint le samedi 14/01 pour la messe à la conso et le recouvrement. On était une bonne 20ène, et pas mal de personnes nous ont suivis dans notre balade subversive en pleine période de soldes. La dynamique engagée ce WE là à Angers va sans doute se poursuivre et donné lieu à la création d'un collectif antipub angevin...
C'est un bon exemple de dynamique que l'on peut faire naître dans
différentes villes de l'Ouest. A Tours, à Poitiers, ou à Laval des actions similaires pourraient être envisagées.

Malheureusement on va avoir une grosse période d'inactivité au Mans puisque la majorité des participants au collectif manceau partent en stage 3 mois du 15 février au 15 mai. Mais le printemps sera chaud Mad !!!

On envisage également de faire un rassemblement antipub - décroissance sur un WE en septembre 2006. On a tous les moyens logistiques sur le mans donc y'a plus qu'à fixer une date.

Antipublicitairement vôtre ! Smile

Le Collectif antipub 72 pour la Décroissance
www.antipub72.dynalias.org
Voir son profilChester
26 janvier 2006 | lien
Un grand bravo et bon courage.
Tenez-nous tous au courant dés jeudi soir Wink
Antipublicitairement vôtre Sourire
Voir son profilTassie-devil
27 janvier 2006 | lien
Vu sur Le Mans.maville.com du journal Ouest France :
vendredi 27 janvier 2006
Les anti-pubs persistent... et récidivent
Les militants repasseront à l'action une fois par mois
Les militants anti-pub s'en sont pris à un grand panneau situé place de la République.
Deux d'entre eux ont été condamnés à une amende avec sursis, par le tribunal de police, hier après-midi. Après l'annonce du verdict, les militants anti-pub du Mans se sont rendus place de la République... où ils ont maculé un panneau Decaux, histoire de fêter ça.

Les anti-pubs manceaux sont plutôt contents. Deux d'entre eux s'étaient retrouvés au tribunal de police, le 24 novembre, pour avoir barbouillé un panneau avec du blanc d'Espagne, une sorte de craie, facilement lavable. Le jugement a été rendu public hier : 150 € d'amende avec sursis. « Même si c'est une condamnation, c'est une victoire », estime Pierre, un des deux militants poursuivis, en rappelant que « le procureur réclamait 40 heures de travaux d'intérêt général ».

Hier, pour fêter ça, les copains de Pierre ont remis le couvert. Rassemblés devant le palais de justice, un peu avant 18 h, ils se sont rendus en cortège jusqu'à la place de la République pour barbouiller un nouveau panneau. Avec de la peinture, cette fois. Gonflé, même si les deux condamnés se sont abstenus de manier la bombe, histoire de ne pas voir leur sursis tomber. « On sait que c'est illégal, mais on assume, commente Pierre. On fait de la désobéissance civile. On continuera tant que la loi n'aura pas changé. »

Et le règlement local de publicité, alors ? Le Mans en a bien un, non ? « C'est vrai, et il nous satisfait en partie, reconnaît Pierre, même s'il n'empêche pas la présence de panneaux illégaux. On n'en veut pas aux enseignes ou aux balancelles, mais aux panneaux gigantesques et énergivores, parce qu'ils sont allumés toutes les nuits. »

C'est à un panneau de ce type (4 m x 3 m, soit 12 m2) que les militants se sont attaqués hier, place de la Rep. Problème : c'est un panneau Decaux, qui affiche des pubs... et de l'information municipale. Si Decaux dispose d'une telle tribune en plein coeur du Mans, sur le domaine public, c'est qu'en échange l'entreprise pose, paye et entretient le parc d'abris de bus de la ville. Comme dans toutes les villes, qui réalisent de substantielles économies grâce aux concessions de ce type.

Supprimer les grosses pubs en ville ferait du bien au paysage urbain, c'est sûr. Mais qui payera le mobilier urbain ? Là, Pierre a du mal à répondre à la question... mais promet de nouvelles actions, au Mans, via le « collectif des déboulonneurs sarthois », le nouveau nom des anti-pubs manceaux, qui ont décidé de s'allier à un groupe d'activistes parisiens, créé l'an dernier. Leur objectif : obtenir une nouvelle loi qui limiterait la taille maximale des affiches à 50 cm x 70 cm. Pour y parvenir, les déboulonneurs sarthois passeront à l'action « chaque dernier vendredi du mois », comme leurs camarades de Paris, Rouen ou Montauban.

Les grosses pubs ont du souci à se faire...

Stéphane VERNAY.
http://www.lemans.maville.com/actu/Detail.asp?idDOC=278495&idCLA=24
Voir son profilTigwen
27 janvier 2006 | lien
Ouais pas mal...dommage que le ton soit un peu (trop) copain copain...

"Hier, pour fêter ça, les copains de Pierre ont remis le couvert." ...C'était plus qu'une bande de pote... des gens d'Angers, laval, Paris; RAP était là pour soutenir l'action. Il y a avait de tous les ages et tous les milieux.

Les antipub sont encore trop souvent montrés comme une bande de p'tits jeunes qui font ça pour le délire...Vivement que cette vision de nous évolue, et elle évoluera j'en suis sûr. LEs antipubs sont de plus en plus nombreux.
Voir son profilPeter_plane
27 janvier 2006 | lien
Rectificatif de l'article, pour ce boulet de journaliste de Ouest France :

On étaient 4 à être condamnés à 150 € d'amende avec sursis pour des barbouillages au Blanc d'Espagne et non 2 !!

C'est le plus mauvais article qu'on est eu au Mans, le journaliste ne nous connaissaient pas auparavant. Du coup il parle peu du fond du problème sur l'affichage publicitaire et ce connard à mis une photo à côté de l'article ou l'on voit les Déboulonneurs barbouiller les informations municipales alors que c'était un panneau JC Decaux déroulant avec trois pub : dont Caca-Cola et Volvo.
Pour les prochaines actions nous allons mieux rôder notre discour pour éviter les torchons comme ça !!!
Mais bon la lutte continue
Voir son profilMartin
30 janvier 2006 | lien
Voir son profilTigwen
8 février 2006 | lien
Et voici tout chaud le petit montage (avec un peu de retard) du premier déboulonnage du collectif des déboulonneurs du Mans...

http://antipub.12h60.com/videos/lemans_deboulo_26012006.wmv
Voir son profilJfbonne
19 novembre 2007 | lien
Il y a tout une question interessante :
il est dit que la municipalité fait des économies en passant par Decaux. On pourrait se dire que, mettons un abris-bus coute 100 euros.
Si la mairie le gere seule, il lui coute 100.
Si elle passe par Decaux (par exemple), la facture est de 50 ?
Le panneau coute toujours 100, les 50 restants étant financé par les annonceurs de pub.

Mes questions :
- a-t-on des chiffres (références précises, livre...) sur les coûts totaux et les facturations ?
- s'il n'y avait pas la pub, comment financer les 100, sans passer par Decaux ?

Je veux dire... imaginons que je sois dans le même cas, que je passe au tribunal, et qu'un journaliste me pose cette question... je lui réponds quoi ?
Voir son profilNiatnerob
19 novembre 2007 | lien
Pour avoir la réponse à votre question, demandez à votre municipalité de vous communiquer la copie du contrat passé entre elle et le consessionaire (Decaux en l'occurence). Logiquement, ils ne devraient pas vu refuser la communication d'un tel document, puisqu'il concerne les finances e la ville, donc celle des cytoyens (vous). En cas de refus manifeste, vous pouvez saisir la CADA.
La lecture de ce type de contrat est généralement instructive, c'est pour ça que beaucoup de municipalités répugnent à communiquer ce genre de document.
Les abris pub ne sont pas une obligation. Ici dans des communes du Béarn, on a des abris bus entièrement vitrés, et c'est beaucoup plus élégant.
Voir son profilNiatnerob
8 novembre 2012 | lien
Toujours au Mans, la noble société OXIALIVE (qui doit se faire bâcher un de ses panneaux samedi 10), milite pour... la sécurité routière !
Non, c'est pas un gag.

http://www.strategies.fr/actualites/agences/199097W/oxialive-s-engage-pour-la-securite-routiere.html

Oxialive, entreprise de mobilier urbain spécialisée dans l'affichage extérieur dynamique, lance une opération de sensibilisation à la sécurité routière. En partenariat avec la compagnie L'Eléphant dans le boa et l'agence Médiacut, elle a créé une série de 8 spots de 15 secondes pour rappeler quelques règles fondamentales de la sécurité routière, telles que le respect du stop, des limitations de vitesse, ou du port de la ceinture. Les spots sont diffusés depuis fin octobre pendant quatre à six mois sur l'ensemble des 100 écrans que compte le réseau Oxialive.
Voir son profilPaysagesdeFrance
14 novembre 2012 | lien  [X]
Voir communiqué de Paysages de France du 7 novembre 2012 :

http://paysagesdefrance.org/spip.php?article595

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS