"Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes scientifiques."
- Albert Camus
Forum - Solidarité et répression
Un second procès pour l'antipub qui refuse les tests ADN
Voir son profilMartin
8 septembre 2009 | lien
Lettre de François Vaillant:

Citation:
Je passe en procès pour avoir refusé de donner mon empreinte ADN à la police. Ce procès aura lieu au Palais de Justice de Rouen le lundi 21 septembre 2009, à 13h15, 4° Chambre.
Le soir, une soirée-débat, organisée avec le soutien d’une vingtaine d’organisations, dont Le MAN et les Verts dont je suis membre, aura lieu à 20h30 à la Halle aux Toiles. Les témoins à mon procès et mon avocat y prendront la parole.
Témoins : Marie-Christine Blandin, sénatrice, ex-présidente de la région Nord Pas-de-Calais. Jean-Marie Muller, écrivain et militant de la non-violence, Matthieu Bonduelle, secrétaire général du Syndicat de la magistrature
Avocat : François Roux
NB : Pour aider aux frais de justice qui s’élèveront à environ 3.500 €, merci d’envoyer votre don à : MAN, Centre 308, 82, rue Jeanne d’Arc, 76000 Rouen. Chèque à l’ordre de MAN Normandie.

Pourquoi j’entre à nouveau désobéissance civile ?



La Justice de mon pays en a décidé ainsi : je vais à nouveau être jugé le 21 septembre 2009 par le tribunal correctionnel de Rouen car j’ai refusé en 2008 que la police prélève mon empreinte ADN. Je risque 1 an de prison et 15.000 € d’amende. Jusqu’à maintenant, les désobéisseurs de mon espèce, soit ont été condamnés à une peine de prison de quelques mois avec sursis et/ou à une amende de quelques centaines d’euros, soit ont été relaxés.

Pourquoi suis-je ainsi convoqué à nouveau procès ? Parce que je fus condamné au pénal – à une amende de 1 € - à la suite de mon procès de mai 2007 que le Parquet m’avait intenté parce que j’avais barbouillé en toute non-violence des panneaux publicitaires dans le cadre de mes activités au sein du Collectif des déboulonneurs. Or une loi spécifie que tout condamné au pénal est dans l’obligation d’accepter qu’on lui prélève son empreinte génétique qui sera ensuite placée dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG).

Pourquoi j’entre à nouveau en désobéissance civile ? Parce que je refuse que mon ADN soit fiché comme si j’étais un criminel, un violeur ou un auteur d’acte de torture.

L’article 706-55 du code pénal spécifie que l’ADN doit être prélevé quand un citoyen a commis les infractions suivantes : « les crimes contre l’humanité et les crimes et délits d’atteinte aux personnes, de trafic de stupéfiants, de traite des êtres humains, de proxénétisme, (…) et les crimes et délits de vols, d’extorsion, d’escroqueries, de destructions, de dégradations, (…), et les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation, les actes de terrorisme, la fausse monnaie et l’association de malfaiteurs ». Je fus condamné il y deux ans à une amende de 1 €, pour dégradation légère (sic) après que le procureur eut dit à l’audience que j’étais un honnête homme (sic) et avoir demandé la dispense de peine !

La loi sur le prélèvement ADN est donc mal fagotée : elle met dans le même sac les auteurs de crimes, les violeurs et les auteurs de toutes dégradations. Quel lien existe-t-il entre la destruction d’un train de marchandises, la pollution au mercure d’une rivière et un simple barbouillage de panneaux publicitaires qui, lui, est qualifié de « dégradation légère » (sic) par tous les tribunaux qui ont eu à juger des barbouillages de joyeux barbouilleurs ? J’avoue ne pas comprendre !

En dehors de mon cas personnel, il me semble utile et nécessaire de combattre l’existence actuelle du FNAEG. Autant j’en admets l’existence pour les criminels, violeurs et auteurs d’actes de torture condamnés après un procès, autant ce fichier, tel qu’il est conçu actuellement, est dangereux pour la sécurité des citoyens. La police a déjà réussi l’exploit d’obtenir et de mettre plus d’un million d’empreintes génétiques dans le FNAEG. La volonté non encore affichée de certains de nos dirigeants est probablement que tous les citoyens y aient leur empreinte ADN. Des commissariats marchent au chiffre, au rendement, primes à l’appui ! Les cas aberrants de prélèvement abusif se comptent actuellement par milliers, comme par exemple celui d’une dame qui avait accepté par civisme de se porter témoin d’un accident de la circulation auquel elle était totalement étrangère. Toute empreinte mise dans le FNAEG est destinée à y rester 40 ans, dit la loi.

Il faut se demander si certains de nos dirigeants ne se prennent pas pour une divinité toute-puissante qui prétendrait savoir tout sur tout le monde. Car, ne l’oublions pas, une empreinte ADN détermine pour toute personne ses caractéristiques organiques, morphologiques et pathologiques.

Pourquoi le FNAEG est-il intrinsèquement dangereux et pervers ? Il y a toujours malheureusement en France 20 % de la population adeptes des idées du Front national. Qu’est-ce qui peut nous garantir qu’un gouvernement du type Vichy ne reviendrait pas au pouvoir dans quelques années ? Quelle aubaine serait alors le FNAEG pour ce pouvoir pour discriminer telle ou telle population ! Les trains qui sont partis vers les camps de concentration renfermaient des personnes qui avaient été abusivement fichées.

Toutes ces raisons m’incitent à dénoncer l’actuel FNAEG, et à critiquer la loi qui l’autorise. N’avons-nous pas là un commun combat non-violent à engager avec détermination pour défendre et protéger nos communes libertés ?

Mon avocat, le 21 septembre à Rouen, sera François Roux. Ce procès sera le procès politique d’un désobéisseur. Il y a de la joie dans l’air !

François Vaillant
Rédacteur en chef de la revue de recherche Alternatives Non-Violentes



(voir également cette page pour l'épisode précédent)
Voir son profilSquad
8 septembre 2009 | lien
Citation:
Qu’est-ce qui peut nous garantir qu’un gouvernement du type Vichy ne reviendrait pas au pouvoir dans quelques années ?

Rhan, Godwin again and again ! Ignorance réelle ou feinte et fallacieuse en ce qui concerne le contenu de la constitution de la Vème République ?

Citation:
Quelle aubaine serait alors le FNAEG pour ce pouvoir pour discriminer telle ou telle population ! Les trains qui sont partis vers les camps de concentration renfermaient des personnes qui avaient été abusivement fichées.

Les mecs à droite de la droite ont beau être cons, de là à croire qu’ils auraient à recourir au FNAEG pour différencier un arabe ou un black d’un normand, c’est tout de même insulter leur intelligence et celle du lecteur également.
Voir son profilKristo
8 septembre 2009 | lien
Squad a écrit:
Les mecs à droite de la droite ont beau être cons, de là à croire qu’ils auraient à recourir au FNAEG pour différencier un arabe ou un black d’un normand, c’est tout de même insulter leur intelligence et celle du lecteur également.

Les fichiers administratifs ou policiers sont déjà utilisés pour de nombreuses expulsions à l'heure actuelle.
Et dans l'hypothèse évoquée du retour d'un régime totalitaire, il est évident que les personnes discriminées le seraient non seulement sur des critères probablement raciaux mais aussi sur des critères politiques, comme dans l'exemple évoqué. Les technologies d'aujourd'hui dans la constitution de fichiers seraient alors un facteur démultiplicateur. Et cela est d'autant plus inquiétant étant donné le grand nombre d'erreurs contenues dans les fichiers déjà existants.
Certaines grandes dictatures de par le monde savent aujourd'hui faire bon usage de la technologie, il faut être vigilant.

A titre d'anecdote : c'est un fichier des salariés contenant leur nom et leur taille qui a été utilisé pour sélectionner ceux qui accompagneraient Sarkozy lors de sa visite à l'usine Faurecia jeudi dernier. Pour choisir ceux qui mesuraient moins d'1m68.
Source 1
Source 2
Voir son profilSquad
8 septembre 2009 | lien
Citation:
Et dans l'hypothèse évoquée du retour d'un régime totalitaire, il est évident que les personnes discriminées le seraient non seulement sur des critères probablement raciaux mais aussi sur des critères politiques, comme dans l'exemple évoqué. Les technologies d'aujourd'hui dans la constitution de fichiers seraient alors un facteur démultiplicateur.

Je ne comprends pas très bien, pourquoi démultiplicateur ?

Les opinions politiques et détails des délits se retrouvent au STIC ou au FNAEG ? C'est dans les gènes d'être de gauche ?

Et entre la carte bleue, les titres de transports et les téléphones portables, tu crois vraiment qu'il faille encore un moyen de surveillance de plus pour imaginer le pire ?

Tiens, une copie de mon écran où je peux surveiller la position des gens à partir de ce que veut bien me dire leur téléphone :



Pourquoi recourir à un truc chiant comme le FNAEG alors qu'on peut traquer des gens instantanément jusque dans les chiottes sans faire d'analyses biologiques sur les lieux d'une infraction ? Car si on imagine qu'on n'est plus dans un Etat de droit, on se doute bien que la charge de la preuve envers un sale coco se verra miraculeusement allégée pour pouvoir lui mettre tout et n'importe quoi sur le dos.
Voir son profilKristo
8 septembre 2009 | lien
Squad a écrit:
Citation:
Et dans l'hypothèse évoquée du retour d'un régime totalitaire, il est évident que les personnes discriminées le seraient non seulement sur des critères probablement raciaux mais aussi sur des critères politiques, comme dans l'exemple évoqué. Les technologies d'aujourd'hui dans la constitution de fichiers seraient alors un facteur démultiplicateur.

Je ne comprends pas très bien, pourquoi démultiplicateur ?

Disons facilitateur, donc potentiellement démultiplicateur.

Squad a écrit:
Les opinions politiques et détails des délits se retrouvent au STIC ou au FNAEG ? C'est dans les gènes d'être de gauche ?

Ouarf non, tout n'est pas déterminé par la génétique loin de là, contrairement à ce qu'auraient tendance à penser certains.
A propos du fichage des militants politiques, syndicaux et associatifs, je pensais plutot aux fichiers des RG et à d'autres comme Edvige, renommé Edvirsp. cf aussi sur Wikipedia.

Squad a écrit:
Et entre la carte bleue, les titres de transports et les téléphones portables, tu crois vraiment qu'il faille encore un moyen de surveillance de plus pour imaginer le pire ?

Je ne crois pas, mais ce n'est pas moi qui en décide...

Squad a écrit:
(...) Pourquoi recourir à un truc chiant comme le FNAEG alors qu'on peut traquer des gens instantanément jusque dans les chiottes sans faire d'analyses biologiques sur les lieux d'une infraction ?

Ce n'est pas à nous qu'il faut poser la question, mais à ceux qui décident d'exiger l'ADN des militants associatifs. Dans un système répressif, il semble que la rationalité n'est pas toujours présente. On peut imaginer que leur parano est suffisante pour imaginer qu'un gentil antipub est un potentiel terroriste. Comme ils l'ont affirmé des épiciers intellos de Tarnac.
Voir son profilMartin
18 septembre 2009 | lien

(cliquez pour agrandir)
Voir son profilNrv
22 septembre 2009 | lien
http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/225081/Le_proces_de_l_ADN_renvoye

Le procès de l'ADN renvoyé

TRIBUNAL.François Vaillant devait être jugé hier pour refus de se soumettre au prélèvement génétique. Son affaire ne pouvant être examinée en 15 minutes...

C'est devant une salle bondée que la présidente du tribunal correctionnel de Rouen Claire Breynaert a ouvert l'audience, hier après-midi. Outre les témoins ou prévenus cités dans une quinzaine de dossiers, une trentaine de personnes - parmi lesquelles l'acteur havrais Olivier Saladin, l'écrivain Jean-Marie Muller ou encore l'adjoint au maire de Rouen Guillaume Grima - venues soutenir la figure du collectif des « déboulonneurs », François Vaillant et, à travers lui, faire le procès du fichage ADN.Ce rédacteur en chef de la revue Alternatives non violentes âgé de 58 ans est poursuivi pour « refus par une personne condamnée de se soumettre au prélèvement biologique destiné à l'identification de son empreinte génétique ». François Vaillant a en effet été condamné en 2007 pour dégradation de mobilier urbain : il a barbouillé des panneaux publicitaires dans le cadre de ses actions de « désobéissance civile ». Le prévenu a déjà écopé d'un euro d'amende. Là, il risque jusqu'à un an de prison. Mais son affaire a tourné court hier : elle a été renvoyée.

Lundi 7 décembre
« Cette affaire était programmée sur quinze minutes. Mais vu les conclusions importantes déposées par votre avocat (Me François Roux, absent hier, NDLR) et les trois témoins que vous faites citer… Elle ne peut évidemment pas être jugée en un quart d'heure. Le dossier est donc renvoyé au lundi 7 décembre », indique d'emblée la présidente qui espère pouvoir examiner cette affaire « avec toute la sérénité qui s'impose ». La salle d'audience se vide en quelques secondes.
« Déboulonneurs » et « désobéisseurs » en tout genre se retrouvent à la sortie pour préparer la soirée-débat qui devait avoir lieu hier soir à Rouen en présence notamment de Marie-Christine Blandin, sénatrice Verts et Matthieu Bonduelle, du Syndicat de la Magistrature (SM), deux des trois témoins cités à la barre. Les procès pour refus de prélèvement d'ADN se multiplient. Au ministère de la Justice, faute de statistiques sur les relaxes, leur nombre demeure inconnu. Reste celui des condamnations : 245 en 2004, 519 en 2007, selon une enquête du journal Le Monde parue il y a quelques jours.
C'est peu, comparé à l'inflation du nombre de personnes fichées : 40 000 en 2004, 806 356 au 1er octobre 2008, 1 080 000 au 1er septembre 2009.

Plus d'un million aujourd'hui, combien demain ? C'est justement ce que craint François Vaillant, cela et la discrimination que peut engendrer un tel fichier.
Le débat se poursuivra donc en décembre.
Voir son profilKristo
22 septembre 2009 | lien
Belle date, le 7 décembre. C'est 3 jours avant l'anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.
Voir son profilJiheff
22 septembre 2009 | lien
Kris a écrit:
Belle date, le 7 décembre. C'est 3 jours avant l'anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.


Un numérologue !!
Voir son profilKristo
22 septembre 2009 | lien
Ha non non je faisais pas de gogologie Mr. Green
c'est juste que la date est proche de la date de la DUDH.
Voir son profilMartin
23 septembre 2009 | lien
Un délais supplémentaire dont certains barbouilleurs ont su tirer profit :


(cliquez pour agrandir)
Voir son profilMartin
11 novembre 2010 | lien  [X]
Peut-être un bon signe pour François Vaillant:

Citation:

Le prélèvement d'ADN condamné



En relaxant un faucheur volontaire poursuivi pour avoir refusé de donner son ADN, un tribunal de Bordeaux vient de dénoncer les prélèvements d’ADN pratiqués par la gendarmerie contre de nombreux militants associatifs. Ce jugement fera-t-il jurisprudence ?


(Lire la suite)

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS