"Dans ce monde, il existe des institutions tyranniques, ce sont les grandes entreprises. C’est ce qu’il y a de plus proche des institutions totalitaires. Elles n’ont, pour ainsi dire, aucun compte à rendre au public, à la société ; elles agissent à la manière de prédateurs dont d’autres entreprises seraient les proies."
- Noam Chomsky
Forum - Revue de presse
Toulouse : JCDecaux victime des anti-pub ?
Voir son profilLivethrobbe
7 mai 2009 | lien
http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/07/602829-Les-panneaux-JC-Decaux-victimes-des-anti-pub.html

Citation:
Publié le 07/05/2009 04:40 | Cyril Doumergue
Les panneaux JC Decaux victimes des anti-pub ?

Vandalisme. Deux individus ont été pris en flagrant délit. Un collectif serait en train de se former.

Un groupe d'activistes anti-pub est-il en train de passer à l'action dans les rues de Toulouse ? Lundi soir, vers 23 h 15, deux personnes ont été arrêtées par les policiers, boulevard Silvio-Trentin : elles avaient bloqué le mécanisme électrique des grands panneaux publicitaires qui bordent la route, dont certains appartiennent à la société JC Decaux, l'un des leaders du marché des supports d'affichage publicitaire. Âgés de 25 et 34 ans, ils ont été auditionnés puis remis en liberté.


Les anti-pub ont bloqué le mécanisme de certains panneaux publicitaires.
Photo DDM, N.S.A



Cette prise en flagrant délit intervient dans une période sensible, puisque ces dernières semaines, la société Decaux s'est plainte de dégradations sur plusieurs de ses panneaux, comme le confirme Patrick Trégou, le directeur régional de l'entreprise.

« Les prendre en flagrant-délit »

« Ils s'attaquent désormais aux automatismes des grands panneaux d'affichage. Ils les volent ou les dégradent. Est-ce que ce sont des groupes d'anti-pub, est-ce que ce sont des actes isolés ? Je n'en sais rien. Apparemment, ils n'agissent pas en groupe, mais l'important dans ce style d'affaire, c'est de prendre les auteurs en flagrant délit. Car sinon, parler de ces dégradations, c'est simplement faire de la publicité à des individus qui ne le méritent pas. » Le phénomène des anti-pub, assez peu implanté à Toulouse ces dernières années, pourrait, selon une source policière, frapper de manière sporadique. C'est ce que laissent à penser plusieurs actions « pacifiques » ces dernières semaines.
Des actions en préparation ?

Un témoin de l'une d'elles, photographe à Toulouse, raconte ce qu'il a vécu, en fin de journée, le 29 avril dernier : « Avenue de Muret, 16 h 15, je suis sur le chemin pour aller récupérer mon fils à l'école. Devant le Bijou, une « sucette » JCDecaux est placardée d'une affiche blanche peinte à la main qui annonce : « Tous les jours je lave mon cerveau avec la pub »

[…] . Au fur et à mesure que j'avance sur l'avenue, les affiches détournées et les panneaux de pub vidés de leur contenu se succèdent, jusqu'à ce que j'aperçoive deux personnes qui traversent avec des rouleaux de papier sous le bras. Je les aborde. Ils acceptent que je prenne une ou deux photos pour marquer le coup et m'expliquent qu'un collectif antipub est en train de voir le jour à Toulouse et que des actions d'envergure sont en préparation ». Affaire à suivre.
Voir son profilNrv
21 mai 2009 | lien
http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/21/609944-Ils-preparent-une-grande-nuit-antipub.html

Ils préparent une grande nuit antipub

Société. Pour protester contre l'omniprésence de la publicité, un commando frappe depuis un mois.

Le phénomène grandit tout doucement. De plus en plus de panneaux publicitaires sont victimes de vandalisme. Il y a deux semaines, une quinzaine de « seniors », ces panneaux de quatre mètres sur deux, étaient dégradés en l'espace de quelques jours. Deux individus étaient arrêtés par les policiers, boulevard Silvio-Trentin : ils avaient détruit le mécanisme électrique qui permet le changement d'affiche. Âgés de 25 et 34 ans, ils étaient remis en liberté après audition. « Quand ils sont pris en flagrant délit, comme cela a été le cas pour ces deux individus, le jugement du tribunal ordonne en général réparation, explique-t-on chez JC Decaux, victime des dégradations. Mais certaines semaines, nous avons une cinquantaine de Toulouse Velô dégradés, route d'Albi ou faubourg Bonnefoy. Cela dure deux, trois, quatre mois, et ça s'arrête. Personne n'est appréhendé ». Ce type de dégradations a lieu, au moins, depuis début 2008.
Deux opérations en trois semaines



Mais depuis fin avril 2009, c'est le détournement qui tient le haut de l'affiche. Les deux casseurs du boulevard Silvio-Trentin ont-ils récidivé, cette fois-ci avenue de Muret ? Ou s'agit-il d'un autre commando d'activistes antipub ? « La semaine dernière, des messages ont été inscrits au marqueur noir sur des affiches d'abribus, avenue de Muret », confirme la direction régionale de JC Decaux. Le 29 avril, deux semaines plus tôt, toujours avenue de Muret, les détourneurs frappaient déjà. Un Toulousain, photographe indépendant, avait pu les prendre en photo (ci-contre). Ils avaient inscrit plusieurs messages, tels que « Tous les jours, je lave mon cerveau avec la pub », sur une affiche vantant les mérites d'un shampooing. Référence à la phrase du PDG de TF1, Patrick Le Lay : « Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible. » Équipés d'une clé, pour ouvrir les systèmes d'affichage sans les dégrader, ils s'étaient servis de peinture à la gouache. « Nous préparons une grande nuit de détournement d'affiches à travers Toulouse, une opération d'envergure », avaient également confié les « antipub » à leur interlocuteur d'un soir. A l'image des groupes organisés dans plusieurs grandes villes de France, Paris, Marseille ou Bordeaux, l'embryon d'un mouvement antipub est en train de grandir à Toulouse.
Voir son profilBontantpis
24 mai 2009 | lien
marrant de se retrouver en photo (floutée heureusement) dans la dépêche. si on avait imaginé...
marrant également de lire les élucubrations (heureusement bénignes) du journaliste.
quand à la nuit d'envergure t'inquiète decaux elle devrait pas dépasser 2m50, la largeur de tes charmants panneaux qui participent à l'embellissement quotidien de nos villes. ah!
Voir son profilJevtecaliner
9 juin 2009 | lien
t'inkiete pas,ca va te faire drole kan on va t'attraper,croi moi ke tu vas regretter d'avoir fait tout ca ...
Voir son profilJeuf
10 juin 2009 | lien
jevtenculer a écrit:
t'inkiete pas,ca va te faire drole kan on va t'attraper,croi moi ke tu vas regretter d'avoir fait tout ca ...


C'est étonnant, j'étais loin d'imaginer possible que le directeur régional Toulouse de JC Decaux vienne, sous le coup de l'énervement, intervenir sur ce forum...
Voir son profilDoud
10 juin 2009 | lien
jevtenculer a écrit:
t'inkiete pas,ca va te faire drole kan on va t'attraper,croi moi ke tu vas regretter d'avoir fait tout ca ...


JeVtenculer, c'est mignon comme petit nom, pas homophobe et sexiste pour deux sous ça.
JeVtenculer, tu m'as pas l'air très intelligent, menaçant certes (mais à qui ça fait peur ce genre de chose?) mais surtout très [mip].
Pourquoi cela?
Parce que visiblement tu n'as pas compris qu'en choisissant un pseudonyme pareil, tous ceux qui te répondrons en te nommant par le petit nom que tu t'es choisi énoncerons bien malgrè eux le fait qu'ils te [mippent] en quelque sorte.
Ce qui est un peu le contraire de ce que visait ton intention bovine (tu voudrais [mipper] des antipub si j'ai bien compris).

Si tu pouvais apprendre à écrire français aussi ça serais pas mal, il y a des écoles pour ça.

Bref c'est uniquement parce que j'ai développé une forte aversion à la stupidité et aux gros [mip] que je perds de mon temps précieux à m'efforcer de t'humilier, sur ce végète bien dans ta petite vie [mip] de [mip].

Edit : automodération avant que la modération ne le fasse.
Voir son profilSquad
10 juin 2009 | lien
jevtenculer a écrit:
t'inkiete pas,ca va te faire drole kan on va t'attraper,croi moi ke tu vas regretter d'avoir fait tout ca ...


Tu es adjoint de sécurité ou cadet de la république à Toulouse, c'est bien ça ? Allez, caresse tes chaussures commando Police avant d'aller te coucher (attention, le cirage liquide est prohibé) et pense à ce que t'ont dit tes formateurs : Si tu continues à écrire avec tes pieds, tu ne réussiras jamais le concours de gardien de lapin. Même pas en interne.

Allez, gros bisous à toi et tes TO, TL, TK et TI.
Voir son profilCdou1
12 juin 2009 | lien
salut Bontantpis, je t'ai envoyé un mail et un message privé sur le site. Sinon je vais encore élucubrer sur le sujet...
Voir son profilMartin
19 juin 2009 | lien
Lu sur LaDepeche.fr:

Citation:

Les antipub continuent leur travail de sape



Des dizaines de panneaux ont encore été dégradés. Les auteurs revendiquent sur Internet.

Les antipub toulousains sont repassés à l'action, en fin de semaine dernière, avenue Etienne-Billières. Ils ont inscrit au feutre noir, sur plusieurs panneaux et abribus, des slogans tels que « Tous les jours je lave mon cerveau avec la pub » (photo ci-contre). Toulouse était jusqu'à présent le parent pauvre du mouvement antipub dans les grandes villes de France. Depuis le début de l'année, la situation évolue.

Sur l'un des sites internet nationaux des antipub (1), l'un d'entre eux se vante d'avoir passé « environ deux heures », jeudi dernier, à « stopper, éteindre et détourner les sucettes déroulantes un peu partout dans Toulouse ».

Une exécution très huilée



Il a effectué ces actions de détournement avec une clé spéciale, qu'il dit avoir dérobée à un employé de JC Decaux, l'entreprise leader dans le secteur des supports publicitaires. « Il suffit d'attendre le moment opportun, lorsqu'il a ouvert le panneau et laissé la clé dessus et qu'il retourne à sa voiture pour ramener les affiches, explique-t-il sur le site. Je m'avance et sans m'arrêter, j'ôte la clé de son trou et je continue à marcher. A Toulouse, ils changent les affiches les mercredi et jeudi matin entre six heures et midi. Il suffit de les pister un peu et de saisir le moment clé. Quand on s'y prend correctement, l'agent de Decaux ne s'aperçoit pas sur le coup qu'on lui a subtilisé sa clé, mais seulement une fois qu'il veut refermer le panneau ; soit deux ou trois minutes, pendant lesquelles on a largement le temps de s'éloigner. »



Cet antipub affirme qu'il est l'un des deux individus qui avaient été pris en photo avenue de Muret, fin avril, par un photographe indépendant (lire notre édition du 21 mai). Il avait confié à ce photographe qu'il préparait une « grande nuit antipub ». Attend-il de recevoir du renfort pour passer à l'action ? En restera-t-il à des actions à l'envergure limitée ?

Depuis le début de l'année, le centre régional de JC Decaux déplore de nombreuses dégradations sur ses supports publicitaires. Il y a deux mois, une quinzaine de panneaux de quatre mètres sur deux étaient dégradés en l'espace de quelques jours. Deux individus étaient arrêtés par les policiers, boulevard Silvio-Trentin : ils avaient détruit le mécanisme électrique qui permet le changement d'affiche. Âgés de 25 et 34 ans, ils étaient remis en liberté après audition. Ces deux hommes, pris en flagrant délit, et ceux photographiés avenue de Muret, sont-ils les mêmes militants ?
Voir son profilDoud
20 juin 2009 | lien
Au lieu de jouer au petit rapporteur et aux indic de flic en copiant collant dans la Dépèche un message posté sur BAP qui pourrait être mal interprété et valoir des problèmes à son auteur, pourquoi ce journaliste de caniveau ne nous parle pas des ennuis judiciaires de son patron, Jean Michel Baylet, qui dirige le parti des radicaux de gauche, le conseil Général du Tarn et Garonne et qui est aussi PDG de la Dépèche?

Ah oui suis-je sot, la réponse est dans la question, il est vrai qu'on ne mord pas la main de celui qui nous nourrit, c'est moins risqué de parler des antipubs, hein mon petit journaliste délateur...

Jean Michel Baylet apparait comme témoins assistés dans 4 affaires d'attribution de marché public suspectes par le conseil général du Tarn et Garonne qu'il préside. Dans un cas un marché du CG a été attribué sous la responsabilité de J M baylet a une société partiellement détenue par la Dépèche du midi (qui appartient à Baylet J M...), dans un autre cas la société qui a eu le marché est dirigée par l'épouse du patron de la Dépèche... on dirait que les affaires du Conseil Général sont gérées en "bon père de famille" comme dit le code civil.

En espérant que mon post sur ton employeur te fasse passer l'envie de parler de nous, petit journaleuh auxiliaire de police.
Voir son profilDoud
20 juin 2009 | lien
cdou1 a écrit:
salut Bontantpis, je t'ai envoyé un mail et un message privé sur le site. Sinon je vais encore élucubrer sur le sujet...


Au fait, le journaliste de la dépèche (dont Bontantpis disait qu'il élucubre) c'est très probablement lui (cdou1).
Voir son profilBontantpis
22 juin 2009 | lien  [X]
c'est bien lui en effet mais le truc le plus dingo est que le dit journaliste voulait m'interviewer (sous couvert d'anonymat of course) pour que j'explique mes agissements à "d'autres qu'à des convaincus".
l'idée me paraissait intéressante et puis qq jours avant l'entrevue il a pondu cet article assassin. alors je lui ai dit qu'il exagérait un peu tout de même. la dépêche ou la presse à scandale quand ça ne concerne pas leurs dirigents.

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS