"Faire de la publicité, c'est agiter un bâton dans l'auge à cochons."
- George Orwell
Forum - Solidarité et répression
800 euros contre les antipubs lyonnais
Voir son profilMartin
7 mai 2007 | lien
Les deux déboulonneurs ont déclaré vouloir simplement "activer le débat". Ils encourent une amende de 800 euros chacun.

Bertille Darragon, 28 ans, et Raphaël Colombier, 20 ans se sont expliqué hier devant le tribunal de police de Lyon. Les deux jeunes “déboulonneurs” ont assumé et justifié le barbouillage d’un panneau JC Decaux, cours Vitton, le 27 janvier dernier. “C’était une action non violente pour activer le débat. Jusqu’ici les moyens légaux sont restés inefficaces”, déplore Bertille.

“Etat de nécessité”


Pour cadrer le problème, la défense avait fait appel à des témoins de moralité comme le professeur Claude Got : “Il y a un blocage inquiétant autour de la réglementation de la publicité qui explique ce qui se passe aujour-d’hui”, constate le médecin, initiateur de la loi Evin. “Ce n’est pas un café philo mais une salle d’audience”, a considéré hier le procureur de la République, avant de requérir 800 euros d’amende pour chacun des prévenus, éventuellement assortis d’un sursis. Maître Eric Roux, pour la défense, a invoqué “l’état de nécessité” face à une “agression” publicitaire de plus en plus importante : “Ces jeunes sont en révolte légitime. En les relaxant, la justice a le moyen de dire stop face au désastre en ouvrant la perspective d’une nouvelle réglementation.” La décision a été mise en délibéré au 16 mai.

Source: Métro France
Voir son profilNrv
7 mai 2007 | lien
Compte-rendu de ce procès :

http://www.deboulonneurs.org/article156.html
Voir son profilMartin
19 mai 2007 | lien  [X]
Le réquisitoire des déboulonneurs semble avoir convaincu la juge : (dépèche AFP)

Citation:

Lyon: dispense de peine pour deux militants antipub



Le tribunal de police de Lyon a dispensé de peine mercredi deux jeunes militants antipublicité, reconnus coupables de "dégradations légères" après avoir inscrit des slogans sur des panneaux publicitaires à Lyon en janvier.

C'est la première fois que des dispenses de peine sont prononcées par un tribunal dans ce genre d'affaire, ont assuré les militants.

Le procureur de la République avait requis 800 euros d'amende contre les deux prévenus, ce qui aurait constitué la peine la plus forte infligée dans ce type d'affaire.

Les deux militants, un étudiant de 20 ans et une salariée d'association de 28 ans, sont poursuivis pour avoir inscrit "consomme, pollue" sur une publicité pour une voiture, dans le VIe arrondissement de Lyon, le 27 janvier.

Le propriétaire du panneau, la société JC Decaux, avait porté plainte sans se constituer partie civile.

"Cette décision montre que la juge a entendu la dimension politique de notre geste et elle a tenu compte du fait qu'il s'agissait d'une action symbolique et non-violente", a expliqué la salariée d'association à la sortie du tribunal.

Les militants antipub venus soutenir leurs camarades ont rappelé que dans un procès similaire à Rouen, vendredi dernier, le procureur avait requis une dispense de peine contre l'un des fondateurs du Collectif national des déboulonneurs. Le jugement a été mis en délibéré au 12 juin.

En mars, sept militants antipub parisiens, poursuivis pour avoir peint des slogans sur des panneaux d'affichage, avaient été jugés coupables mais condamnés à une amende symbolique d'un euro. Le parquet a fait appel.

En juillet 2006, le tribunal correctionnel de Montpellier a condamné à une amende de 200 euros avec sursis deux militants antipub qui avaient barbouillé à la bombe de peinture un panneau publicitaire



Bravo à tous les militants ! Yeah!

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS