"Le but de la société humaine doit être le progrès des hommes, non celui des choses."
- Léonard Sismonde de Sismondi
Forum - Appels
Procès des Déboulonneurs de Paris
Voir son profilLivethrobbe
19 octobre 2006 | lien
Désobéissance civile contre le système publicitaire :
10ème action du Collectif des Déboulonneurs de Paris



Cette action aura lieu le 4ème samedi de ce mois, pour permettre aux personnes indisponibles le vendredi soir de pouvoir y assister.


Rendez-vous :


le samedi 28 octobre 2006 à 15h00 précises
à la sortie de métro Quai de la Rapée (ligne 5), 12è arrondt.



pour le 10ème barbouillage antipublicitaire au grand jour.


Il est IMPORTANT que nous soyons NOMBREUX à soutenir les barbouilleurs. C’est notre présence à tous qui donne la force et la légitimité à l’action du Collectif, et qui permet ainsi à la voix de tous les antipublicitaires de se faire entendre.
Si vous souhaitez participer activement, nous vous encourageons à préparer et amener des pancartes (et des marqueurs), lieux de vos revendications antipublicitaires, ou à prendre la parole à la tribune libre. Venez avec vos ami-e-s, vos parents, vos grands-parents, vos collègues, vos voisins, votre animal de compagnie. Le temps que durera l’oppression de l’affichage publicitaire sera inversement proportionnel au nombre que nous serons !

Vous pouvez aussi :

- entrer en désobéissance civile et devenir barbouilleur,
- rejoindre le collectif et participer à l’organisation des actions,
- soutenir le collectif en signant le bon de soutien, en diffusant le manifeste autour de vous,
- soutenir financièrement le collectif, en vue du prochain procès à venir : 2 membres du Collectif des déboulonneurs du Gard comparaîtront le 8 décembre 2006 devant le tribunal correctionnel d’Alès, pour des faits de barbouillage au grand jour.

Renseignements sur place le samedi 28, ou par courriel, ou par courrier (voir coordonnées ci-dessous).


Notre revendication ?

Une taille maximale d’affichage de 50 cm par 70 cm, sur des dispositifs de 2 m2 maximum, accompagnée d’une contrainte stricte de densité, fonction du nombre d’habitants, et la suppression des panneaux énergivores (lumineux, animés, etc). Cet objectif précis, limité et atteignable permettra de marquer un premier coup d’arrêt à l’expansion du système publicitaire et d’y créer une brèche.


La tactique ?

Tous les 4ème vendredi du mois (ou jours suivants), nationalement, jusqu’à obtenir gain de cause, nous dégradons en public, de manière assumée et non-violente les panneaux publicitaires par barbouillage (inscriptions a la peinture).


Pourquoi ce choix ?

Quand l’inertie des pouvoirs publics est réelle face aux enjeux environnementaux et sociaux, aux lois bafouées, au non-respect des libertés individuelles, à la privatisation rampante de l’espace public, quand toute tentative légaliste, associative, politique reste vaine devant la puissance de cette industrie, il devient légitime d’agir en désobéissance civile.


Récits, photos, vidéos, revue de presse : http://www.deboulonneurs.org


Collectif des déboulonneurs de Paris
24 rue Louis Blanc, 75010 Paris
Courriel : deboulonneurs.paris[à]no-log.org ( remplacer [à] par l’arobase @ )
Site : http://www.deboulonneurs.org
Voir son profilLaurent
30 octobre 2006 | lien
Communiqué de presse (29 octobre 2006)

Sept barbouilleurs en procès à Paris le 12 janvier 2007

Sept membres du Collectif des déboulonneurs ont été arrêtés, le samedi 28 octobre 2006, vers 15 h 30 devant la gare d’Austerlitz (Paris). Ils étaient en train d’inscrire, à la bombe de peinture, sur des panneaux publicitaires de l’afficheur Clear Channel, des slogans antipublicitaires: “Violence publicitaire”, “Pub = virus mental”, “Marre de la pub”, “Détrônons les étrons”, “50x70” (revendication principale du collectif: ramener la taille de toutes les affiches au format 50x70 cm).

Étaient présents pas loin d’une centaine de sympathisants et journalistes (notamment Le Parisien), ainsi que deux élus parisiens, dont un adjoint au maire du 13e arrondissement, en écharpe tricolore. La presse (notamment Métro) ayant annoncé l’action, la police aussi était au rendez-vous (cinq fourgonnettes et un car).

Sous les applaudissements de la foule, laquelle a entonné peu après “Le Barbouilleur”, et sans aucune violence de la part des forces de l’ordre, les sept “déboulonneurs” se sont laissé interpeller. Après quatre heures passées au commissariat du 14e (avenue du Maine), ils se sont vu remettre une convocation devant le tribunal correctionnel. Ils passeront en jugement le 12 janvier 2007, à 9 heures, devant la 29e chambre.

On ignore, pour l’instant, si l’afficheur Clear Channel se portera partie civile (il faudra bien payer l’éponge et le seau d’eau qui serviront à nettoyer les panneaux…).

Chef d’inculpation: “Avoir volontairement dégradé collectivement des panneaux publicitaires, dégradation dont il est résulté un dommage grave, en l’espèce par de la peinture indellibile (sic). Sur le fondement des articles 322-3, 1° et 322-1 al. 1 du Code pénal, les militants encourent 75 000 euros d’amende et cinq ans de prison (sans compter l’éponge et le seau d’eau).

En outre, quatre sur les sept barbouilleurs, ne se considérant pas comme des criminels, ont refusé de donner leurs empreintes digitales et d’être photographiés de face et de profil. Ils feront l’objet d’une double procédure.

À noter enfin que ce ne sera pas le premier procès du Collectif des déboulonneurs. À Montpellier, en juillet dernier, deux barbouilleurs ont écopé deux cents euros avec sursis: une “victoire” qui a déclenché la colère d’un patron de l’agence Publicis. Et le 8 décembre prochain, à Alès (Gard), deux autres barbouilleurs passeront en justice pour des faits identiques

Contact: 06 13 53 80 77 – 06 99 06 22 88
http://www.deboulonneurs.org
deboulonneurs.paris [à] no-log [point] org
Voir son profilLivethrobbe
30 octobre 2006 | lien
Sept militants antipub interpellés à Paris, procès en janvier
AFP 29.10.06 | 16h08

Voir l'article ici :

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-28649853@7-58,0.html






Photo d'Hughes Léglise-Bataille. Pour voir d'autres très bonnes photos de cette action, c'est par ici :

http://www.flickr.com/photos/hughes_leglise/sets/72157594305707648/

Mr. Green
Voir son profilDoud
30 octobre 2006 | lien
Bravo.

Serait il possible d'avoir ici la retranscription de l'interview du patron de publicis qui avait été lue à l'action du trocadéro? C'était très instructif et drôle.
Voir son profilLoony
30 octobre 2006 | lien
Bravo, le 10 ème était le bon alors. Et nous içi, à Montauban, ils ont piqué nos bâches pour la premiere fois samedi 28 oct - une dizaine nouvellement repeint en plus. C'était le 11ème recouvrement. Il y a certains qui vont vouloir se découdre!!
Voir son profilJiheff
30 octobre 2006 | lien
doud a écrit:
Bravo.

Serait il possible d'avoir ici la retranscription de l'interview du patron de publicis qui avait été lue à l'action du trocadéro? C'était très instructif et drôle.


Elle est disponible ici
http://soutiendeboulonneurs.free.fr/presse/Midi_libre_050706.pdf
Voir son profilJack_Abbott
31 octobre 2006 | lien
Effectivement l'interview est instructive et drôle!
A lire!
Voir son profilDoud
31 octobre 2006 | lien
Je connais quelqu'un qui va peut être l'imprimer et la coller sur des affiches, cette interview, parce que ça complèterait assez bien le dispositif publicitaire en informant dessus.
Voir son profilLivethrobbe
3 janvier 2007 | lien
PROCES DES 7 BARBOUILLEURS du Collectif des déboulonneurs

Sept membres du Collectif des déboulonneurs de Paris, poursuivis pour avoir répondu à la publicité, revendiqueront leurs actes devant les juges le 12 janvier.

Vendredi 12 janvier 2007 - 9h00
Tribunal correctionnel de Paris - 29è chambre
4 bd du Palais - métro Cité


SOYONS NOMBREUX A LES SOUTENIR !

Programme de la journée :
- 9h00 : procès et rassemblement de soutien (pensez à prendre une carte d’identité pour rentrer dans le Palais de Justice)
- 13h00 (heure indicative, en fonction de la durée du procès) : repas collectif, auberge espagnole à la "Petite Rockette", 6 rue St Maur, 11è. Chacun amène quelque chose, le collectif s’occupe du reste.
- 18h30 : projection-débat sur la lutte antipublicitaire, organisé par Résistance à l’agression publicitaire, à la mairie du 11è, Place Léon Blum.
- A partir de 22h00 : Concert de soutien à la Générale, 10-14 rue du
Général Lasalle, 19è, M° Belleville.

Pour se rendre à la petite Rockette / Mairie du 11è : Métro Charonne ou St Ambroise (Ligne 9, la station Voltaire est fermée), ou Philippe Auguste (ligne 2). Bus : 46, 56, 61, 69, arrêt place Léon Blum.

LE PROCÈS

Sept membres du Collectif des déboulonneurs vont comparaître devant le Tribunal Correctionnel de Paris, suite à leur action du samedi 28 octobre 2006 devant la gare d’Austerlitz. Chef d’inculpation: “Avoir volontairement dégradé collectivement des panneaux publicitaires, dégradation dont il est résulté un dommage grave, en l’espèce par de la peinture indellibile (sic). Sur le fondement des articles 322-3, 1° et 322-1 al. 1 du Code pénal, les militants encourent 75 000 euros d’amende et cinq ans de prison.

On ignore, pour l’instant, si l’afficheur Clear Channel se portera partie civile (il faudra bien payer l’éponge et le seau d’eau qui serviront à nettoyer les panneaux…).

Ce ne sera pas le premier procès du Collectif des déboulonneurs. À Montpellier, en juillet dernier, deux barbouilleurs ont écopé deux cents euros avec sursis: une “victoire” qui a déclenché la colère d’un patron de l’agence Publicis. En mars prochain, à Alès (Gard), deux autres barbouilleurs passeront également en justice pour des faits identiques.

Soutien financier pour les procès : chèque à l'ordre de Collectif des déboulonneurs, 24 rue Louis Blanc, 75010 Paris.

http://www.deboulonneurs.org

SOIRÉE-DÉBAT « LA PUBLICITÉ EN PROCÈS » EN SOUTIEN AUX 7 BARBOUILLEURS – par R.A.P.

Le 12 janvier 2007 est une journée exceptionnelle pour le mouvement antipublicitaire. Sept membres du collectif des déboulonneurs passeront en effet devant le tribunal correctionnel le matin pour dégradation de panneaux publicitaires. En soutien, R.A.P. organise une soirée sur le combat antipublicitaire dans notre société vouée au culte de la consommation.

Au programme :
- Une projection d’extraits de reportages sur les actions antipublicitaires.
- Un débat avec François Brune (auteur de plusieurs ouvrages sur les médias et le discours publicitaire), Maurice Pergnier (linguiste, professeur d’université), Thomas Guéret (président de R.A.P.), des militants de différents collectifs et des élus.

Le débat portera sur les méfaits publicitaires et sur les modes d’action possibles pour les combattre. Faut-il se limiter, comme le font les associations (R.A.P., Paysages de France), à des actions légales ou bien mettre en oeuvre d’autres formes d’actions comme les actions clandestines ou les actions de désobéissance civile au grand jour ?

Cette soirée a lieu à la mairie du 11ème arrondissement. Place Léon Blum, Métro Charonne ou St Ambroise (Ligne 9, la station Voltaire est fermée), Bus : 46, 56, 61, 69.
Voir son profilTigwen
4 janvier 2007 | lien
J'essaierais d'y être, en tout cas un bon gros "Merde" qui vient du fond du coeur....de la Mayenne Sourire
Voir son profilTikatipa
5 janvier 2007 | lien
Salut à tout le monde,
Je vis au Mans et j'aimerai participer à la journée du 12/01/07. Quelqu'un est-il au courant de l'organisation d'un covoiturage ou autre ?? Où quelqu'un passe t-il par le mans ? Merci
Voir son profilLivethrobbe
8 janvier 2007 | lien
tigwen a écrit:
J'essaierais d'y être, en tout cas un bon gros "Merde" qui vient du fond du coeur....de la Mayenne Sourire


Merci Tigwen ! Sourire N'hésitez pas à venir en masse, on s'arrangera bien pour héberger tous les antipublicitaires de France et de Navarre !

Sinon, le programme de la journée vient tout juste d'être mis à jour (voir 3 messages plus haut)...
Voir son profilJiheff
8 janvier 2007 | lien
J'y serais, c'est certain !! Mais gare à vous si je ne rentre pas dans la salle !!!

Je propose donc un ordre d'entrée dans la salle au cas ou l'on serait trop nombreux et la salle trop petite :
-Les sept prévenus
-La coordination Nationale
-Les inculpés du premier procès de Montpellier
-Les prévenus du procès d'Ales
-les membres actifs des déboulonneurs de France
-leurs copines
-les soutiens

Na na na!
Voir son profilNrv
8 janvier 2007 | lien
Faut juste que tu sois la a l'heure Sourire
Voir son profilYannouWeb
9 janvier 2007 | lien
Jiheff a écrit:
-les membres actifs des déboulonneurs de France
-leurs copines
Et leurs copains !
Ben quoi ? N'y aurait-il que des personnes qui aiment les femmes parmi les déboulonneurs/euses ? Wink
Voir son profilJiheff
9 janvier 2007 | lien
Désolé Bon sang!
Voir son profilLivethrobbe
10 janvier 2007 | lien
Hmmm qu'il va faire mal aux afficheurs, ce petit communiqué de presse de Paysages de france... Sourire



Paysages de France
Communiqué de presse du 10 janvier 2007


Vendredi 12 janvier 2007 à 9 heures *, sept membres du “Collectif des déboulonneurs” comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir inscrit, le 28 octobre 2006, des slogans (à la peinture à l’eau !) sur des panneaux publicitaires 4 X 3 installés devant la gare d’Austerlitz.

De son côté, depuis des années, Paysages de France dénonce les multiples violations au Code de l’environnement commises par des sociétés d’affichage, y compris des sociétés de tout premier plan.


o Cette situation est notamment la conséquence directe de la carence de l’Etat et de ses représentants (préfets) : Paysages de France est très souvent obligée de saisir la justice pour obtenir le respect de la loi et le démontage de panneaux irréguliers. L’association a d’ailleurs obtenu la condamnation de l’Etat à 18 reprises.



o Paysages de France a déposé des dizaines de plaintes auprès de procureurs de la République, y compris pour infractions délictuelles, contre des sociétés d’affichage. Jusqu’à présent, aucune de ces plaintes n’a abouti à des poursuites !



o Paysages de France a alerté les différents ministres de l’Intérieur (J.-P. Chevènement, Daniel Vaillant, Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy). L’actuel ministre a été saisi à cinq reprises. Jamais aucune suite concrète n’a été donnée aux demandes de l’association.



La carence et le silence de l’Etat, les multiples violations au Code de l’environnement, le classement systématique des plaintes ne sont plus supportables.

Comment peut-on poursuivre une poignée de “barbouilleurs” de panneaux publicitaires si les afficheurs délinquants ne le sont jamais lorsque les défenseurs de l’environnement et du respect des lois le demandent ?


Le bureau de Paysages de France


* 29e chambre - 4 bd du Palais - Métro cité.

L’association RAP (résistance à l’agression publicitaire) organise, le 12 janvier à 18 heures 30, une projection-débat sur le sujet
à la mairie du 11e arrondissement, Place Léon Blum, métro Voltaire.

------------------------
Paysages de France - Association agréée au plan national au titre du Code de l'environnement
Agréée par le ministère de la Justice au titre de l'article 54, 1° de la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971
Voir son profilLaurent
10 janvier 2007 | lien
Aux dernières nouvelles, le concert à la Générale est annulé, pour des raisons à la fois logistiques et accoustiques.
Voir son profilDoud
14 janvier 2007 | lien
Bon on est dimanche soir et il n'y a toujours pas de compte rendu du proces et de la projection débat...

Libé a fait un article avec rappel en couverture samedi.
Voir son profilLoony
14 janvier 2007 | lien  [X]
Et, il y avait une article aussi dans Aujourd'hui machin. Bravo à tous les prévenus, Yvan Gradis, les défenseurs, les temoins - Mr Gott, etc. Est ce qu'il avait des réportages à la télé?

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS