"L'ennui avec la télévision, c'est qu'on la regarde pour se changer les idées et qu'elle finit par nous laver le cerveau. "
- Robert Orben
Forum - Législation
Les antipubs assignent Decaux en référé!
Voir son profilMartin
11 mars 2006 | lien
Mardi 14 mars 2006 à 9h30, au Tribunal de Grande Instance de Nanterre;

Paysages de France, France Nature Environnement et Résistance à l’agression Publicitaire assignent l'afficheur JCDECAUX ARTVERTISING devant le juge des référés afin d'obtenir rapidement le démontage des gigantesques bâches installées illégalement le long du périphérique à
Clichy-la-Garenne (92).

L'audience est publique.

Adresse du tribunal :
180, avenue Joliot-Curie, Nanterre
RER A Nanterre Préfecture.

La présence nombreuse, digne et muette ne sera peut-être pas inutile pour ce procès. Appelez tout de même le 01 43 28 39 21 (RAP) la veille pour vous assurer que le procès aura bien lieu. Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il peut y avoir renvoi et que le risque existe qu’on n’en soit informé qu’une fois sur place.

Venons nombreux participer au procès des publicitaires!

Voir son profilOliwier
11 mars 2006 | lien
Yeah! Yeah! Yeah! CHAMPAGNE !
Bien joué!
Voir son profilCyR
11 mars 2006 | lien
J'espère que les dommages-intérêts qui devront être versés par les intégristes écologistes seront à la hauteur du préjudice subi par l'entreprise citoyenne JCDecaux du fait de cette assignation dont le caractère abusif ne fait, bien évidemment, aucun doute.
Voir son profilOliwier
11 mars 2006 | lien
J'éspère que les dommages et intérêts versés par l'entreprise intégriste JCDecaux seront à la hauteur du préjudice subi par la totalité des citoyens menacés par la publicité dont le caractère abusif ne fait, bien évidemment, aucun doute.
Voir son profilCyR
11 mars 2006 | lien
oliwier a écrit:
la totalité des citoyens menacés


Comment des citoyens peuvent-ils se sentir "menacés" par une publicité ?

Il faut être sérieusement paranoïque pour avoir peur d'une bâche publicitaire qui n'a jamais mordu ni tué personne.
Voir son profilOliwier
11 mars 2006 | lien
Pas la peine d'en rajouter, il y a suffisamment de topics ici qui parlent des conséquences psychologiques, sociales, écologiques de la pub et de ce qu'elle représente, même une simple bâche.
Voir son profilBloups
12 mars 2006 | lien
Citation:
ni tué personne


Ah si, sur les bords des routes, il y en a pas mal qui ont achevé des automobilistes inatentifs
Voir son profilFago
12 mars 2006 | lien
CyR a écrit:
oliwier a écrit:
la totalité des citoyens menacés


Comment des citoyens peuvent-ils se sentir "menacés" par une publicité ?

Il faut être sérieusement paranoïque pour avoir peur d'une bâche publicitaire qui n'a jamais mordu ni tué personne.


Donc toi ca te derangerai pas de vivre dans l'immeuble en question ?
Comment des citoyens peuvent se sentir menacé ?
Regarde les affiches de propagandes en URSS, ici on ne fait pas de la pub pour une idéologie politique mais meme pour une pub commercial on modifie la perception de l'autre, le jeune doit etre consumeriste; la femme jeune, mince, rebelle mais facile ect... Les conséquence sont visible partout ( le plus evident est l'anorexie chez les femmes), et les pubs ou l'environnement ("roulez plus propre en diesel" Laughing ) fait vendre des bagnoles, la je crois qu'on a aussi un bon exemple du danger pour l'environnement de la pub.
Voir son profilJiheff
12 mars 2006 | lien
Voir son profilFago
12 mars 2006 | lien
Laughing
Voir son profilMartin
12 mars 2006 | lien
Excellent! D'où tu as sorti ce dessin?
Voir son profilOliwier
12 mars 2006 | lien
super !! Sourire
Voir son profilCyR
12 mars 2006 | lien
bloups a écrit:
Ah si, sur les bords des routes, il y en a pas mal qui ont achevé des automobilistes inatentifs


Certainement beaucoup moins que les arbres. Je pense d'ailleurs que si on coupait tous les arbres au bord des routes et qu'on en remplaçait par exemple un sur 20 par un panneau publicitaire, on contribuerait à la fois à l'amélioration de la sécurité routière et à la reprise de la croissance.

Fago a écrit:
Donc toi ca te derangerai pas de vivre dans l'immeuble en question ?


Si j'habitais dans l'immeuble, je serais bien content que la bâche me protège de la pollution causée par le périphérique.

Fago a écrit:
les pubs ou l'environnement ("roulez plus propre en diesel" Laughing ) fait vendre des bagnoles, la je crois qu'on a aussi un bon exemple du danger pour l'environnement de la pub.


Les voitures récentes polluent beaucoup moins que les anciennes, donc la vente de nouvelles voitures est une chose très positive pour l'environnement. Les vieilles voitures peuvent être recyclées, par exemple en 4x4, en pièces pour réacteurs nucléaires ou encore en éléments de mobilier urbain.
Voir son profilJiheff
12 mars 2006 | lien
Bon CYR t'arrete un peu de jouer la comdie là Na na na!
Voir son profilBloups
13 mars 2006 | lien
Citation:
Je pense d'ailleurs que si on coupait tous les arbres au bord des routes et qu'on en remplaçait par exemple un sur 20 par un panneau publicitaire, on contribuerait à la fois à l'amélioration de la sécurité routière et à la reprise de la croissance.


Ou alors il faudrait enlever tous ces trucs verts assez gênant et remplacer par de la route partout…
Voir son profilTassie-devil
13 mars 2006 | lien
COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 mars 2006

Publicités géantes à Clichy :
Paysages de France assigne l'afficheur JC DECAUX Artvertising

Audience : mardi 14 mars à 9 heures 30 heures
Tribunal de grande instance de Nanterre
180, avenue Joliot Curie, RER A, Nanterre préfecture

La bâche géante (...) est le seul dispositif à avoir été démonté (début février).
L'énorme structure qui la supportait ainsi que la vingtaine d'autres dispositifs (...) publicitaires sont toujours en place.

Jusqu'à présent, l'afficheur n'a démonté qu'un seul de ses dispositifs :
celui qui, depuis des mois, défrayait la chronique.
Ce démontage, intervenu début février, n'est que partiel : l'énorme échaffaudage installé devant l'immeuble pour supporter cette publicité n'a pas été retiré.

D'autres publicités géantes sont toujours en place sur le même immeuble.
Le message de certaines a même été récemment changé au profit d'un nouvel annonceur.

Bien que saisi par Paysages de France depuis août 2005, l'afficheur Decaux n'a jamais répondu à l'association.

Brefs rappels :
30 juin 2005 : à la demande du préfet des Hauts-de-Seine , saisi en avril 2005 par Paysages de France, la DDE constate les infractions et dresse 24 procès-verbaux.

31 août 2005 : Paysages de France écrit aux afficheurs JC Decaux, Avenir (groupe Decaux), Viacom, Défi et Luminance pour leur demander de démonter ou de mettre en conformité les dispositifs publicitaires intstallés à Clichy-la-Garenne le long du périphérique en violation du
Code de l'environnement.

8 octobre 2005 : la situation n'évoluant pas, les associations Paysages de France et Résistance à l'agresion publicitaire organisent un rassemblement à Clichy, au pied des publicités illégales. Une banderole
"Non à l'affichage illégal" est apposée, à 14 mètres de hauteur, sur la plus grande des bâches publicitaires.

14 novembre 2005 : la police municipale de Clichy dresse à son tour des procès-verbaux d'infraction.

21 décembre 2005 : Le Canard enchaîné évoque, dans un article intitulé « Les bâches besognes de la pub », le sort réservé aux locataires de l'immeuble dont les fenêtres sont recouvertes par l'une des publicités.

9 janvier 2006 : le magazine Femme actuelle relaie l'information dans un article intitulé « Ils vivent dans l'enfer du décor »

21 janvier 2006 : Le Parisien titre : « Ils vivent derrière une bâche publicitaire »

Début février 2006 : la bâche publicitaire installée devant les fenêtres des locataires est démontée.

18 février 2006 : Le Parisien, évoque ce démontage et rapporte la réaction d'une locataire : « Je vois à nouveau le Sacré-Coeur »

Mars 2006 : l'échaffaudage servant de support et les autres publicités géantes sont toujours en place. Paysages de France, la fédération France nature environnement (FNE) et RAP assignent le même jour l'afficheur Decaux


Paysages de France
Association agréée au plan national au titre du Code de l¹environnement Agréée par le ministère de la Justice au titre de l'article 54, 1° de la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971
Tél. : 04 76 03 23 75 ou 0 871 740 611
Tcp. : 04 76 03 23 75
paysagesdefrance@free.fr - http://paysagesdefrance.free.fr
CONTACT PRESSE 06 72 98 94 89
Le paysage, ça nous regarde
Voir son profilTassie-devil
14 mars 2006 | lien
Compte-rendu de l'audience de ce matin :
Bonne plaidoirie de l'avocat de France Nature Environnement et RAP, l'avocate de Paysage de France a juste dit qu'elle avait la même plaidoirie.
Pendant ce temps l'avocat de Decaux était nerveux et excité, interrompant plusieurs fois la plaidoirie. La juge lui demande d'attendre son tour.
Comme à leur habitude, les publicitaires (en l'occurence Decaux) ont joués les filous en apportant des pièces, 14 demandes d'autorisation faites à la mairie de Clichy, au dernier moment. La plaidoirie de leur avocat se basa sur la légalité des dispositifs sur pignon (Decaux vient d'y installé des néons pour que cette pub devienne une publicité lumineuse et échapper à la restriction de 16m²) et sur le fait que l'échaffaudage n'est pas la propriété de Decaux. Il remetta également en cause l'agrément au code de l'environnement de FNE qui date pourtant de 1978... "quand à RAP n'en parlons pas" (sic).
Bref, le Goliath Decaux sort toutes les attaques possibles contre les petits David antipublitaires. Allant jusqu'à plaider de "laisser les enfants rêver de La belle et le clochard", dispositif actuel sur les deux pignons de l'immeuble.
Impossible de dire ce que la juge en pensera.
Nos avocats espèrent l'emporter sur l'étude de leurs dossiers, bien fournis en preuves et constat d'huissier de l'illégalité des panneaux pendant plusieurs années.
Rendu du jugement le mardi 4 avril
Voir son profilVejita
15 mars 2006 | lien
est-ce que c'est une première, ou bien des pubeux ont-ils déjà été traînés en justice ?
Voir son profilCyR
15 mars 2006 | lien
Tassie-devil a écrit:
Bref, le Goliath Decaux sort toutes les attaques possibles contre les petits David antipublitaires.


Ça y est, revoici venir la victimisation... Je rappelle que ce sont ici les intégristes écolos qui mènent une campagne de harcélement judiciaire. Les publicitaires, eux, se contentent d'exercer honnêtement, dans la mesure du possible, leur métier (l'un des plus vieux du monde, rappelons-le).

Si les intégristes sont déboutés et condamnés, ils l'auront bien cherché. Je ne vois pas d'ailleurs comment il pourrait en être autrement.

Tassie-devil a écrit:
Allant jusqu'à plaider de "laisser les enfants rêver de La belle et le clochard", dispositif actuel sur les deux pignons de l'immeuble.


C'est certainement là l'argument décisif ; celui qui permet d'élever le débat, de le faire sortir des considérations techniques sur les boulons et les tire-fond dans lequel les intégristes voudraient l'enfermer. Les boulons et les tire-fond, soit ! Mais ils ne constituent qu'un simple moyen technique par lequel s'exerce l'une des libertés les plus précieuses de l'homme : la liberté d'expression commerciale. Bien plus encore ici : la liberté de faire rêver, de susciter le désir. (Je regrette que l'avocat n'ait pas cru devoir citer Blaise Cendrars, là où l'un de ses éminents collègues, Pierre Bonfils, ne manque jamais d'y faire référence, notamment dans ses contributions philosophiques sur le forum d'une association intégriste.)

Les intégristes, eux, voudraient enfermer l'humanité dans un monde gris, triste, sans saveur et sans odeur - bien pire que l'ex-URSS, la Corée du Nord ou l'Iran, car là-bas au moins, les portraits de Staline, de Kim Jong-Il et de Khomeyni décorent les immeubles.

Mais sans doute les intégristes vont-ils nous expliquer que dans le cas présent, le chien du dessin animé de Walt Disney "menace" les enfants...

Vejita a écrit:
est-ce que c'est une première, ou bien des pubeux ont-ils déjà été traînés en justice ?


Hélas, non (et oui) : à Dinan, l'afficheur Clear Channel avait été contraint de démonter des panneaux publicitaires, parfaitement conformes mais qui avaient été "considérés en infraction" par le juge des référés. Fort heureusement, les élus, pleinement conscients de leurs responsabilités, ont, par le biais d'une règlementation locale, coupé court aux intégristes et permis la réinstallation des panneaux - car les panneaux de 12 m² scellés au sol ne font-ils pas partie du patrimoine de cette splendide cité classée "ville d'art et d'histoire" ?

Que seraient monuments historiques et vieilles pierres si les touristes ne pouvaient admirer petites culottes et hamburgers, qui constituent, eux aussi, un élément essentiel de notre patrimoine national ?
Voir son profilOliwier
15 mars 2006 | lien  [X]
Méfie toi, les intégristes écolos vont venir chez toi et te torturer à coup de choux de bruxelles, toi et ta famille. Pire, ils risquent d'aller jusqu'au brocolis.

Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS