"Les économistes sont présentement au volant de notre société, alors qu'ils devraient être sur la banquette arrière."
- John Maynard Keynes
FAQ: Questions fréquentes

BAP

Rejoindre le mouvement

Comprendre l'antipub

Questions diverses

Combattre la pub




Votre question n'est pas ici? Envoyez-la nous!





Que reprocher à la publicité?

42 raisons d'être antipub

Si vous êtes d'accord avec au moins l'une d'entre elles, alors bienvenu sur BAP, car vous êtes antipub :)
(et rappelez-vous que nous sommes contre l'agression publicitaire, pas contre l'information)

La pub est partout

Murs, vêtements, abribus, télé, radio, véhicules, rues, campagne métro etc. Ca ne vous énerve pas?

La pub défigure les paysages

Quiconque défend encore le système publicitaire après avoir vu cette photo, celle-ci ou encore celle-là, est définitivement étranger à toute notion de beauté...

La pub enlaidit les villes

Ah Paris! Ces rues pavées, ces vieilles églises, son architecture magnifique... et ces pubs pour du jambon en tranche, une voiture à la con ou un type en slip tous les 50 mètres! Cette vidéo résume très bien la thématique de la pollution visuelle en milieu urbain.

La pub est illégale

Plus d'un tiers de tous les panneaux publicitaires en France sont illégaux. Que fait la Loi?

La pub est inévitable

À moins de se crever les yeux, impossible de ne pas voir les affiches publicitaires. Comme pour la cigarette, si certains aiment ça, est-ce une raison, est-ce démocratique, d'obliger les autres à la subir?

La pub est le bras droit du capitalisme

Elle permet d'écouler le surplus de production en nous encourageant à consommer toujours plus. Tout ceux qui luttent contre le système néo-libéral devrait s'intéresser à l'antipub.

La pub envahit les écoles

Panneaux publicitaires dans les cours de récrés, manuel scolaire contenant des référances à des marques, kit pédagogique "généreusement" fournit par une entreprise... Veut-on faire des enfants des individus intelligents et autonomes ou de dociles consommateurs?

La pub propage des idéologies néfastes

Culte de l'apparence, compétition, sexisme (la femme doit se comporter de tel manière, l'homme de tel autre) etc. Se battre pour une société plus juste, plus égalitaire, où chacun pourrait vivre sans se soucier du regard de l'autre, c'est aussi se battre contre tout ce qui véhicule ces stéréotypes, donc, en partie, la publicité.

La pub se conjuge avec matraquage

Panneaux surdimensionnés, affiche recouvrant tout un immeuble, 10 pubs identiques à la suite, tunnel publicitaire de 20 minutes à la télévision etc. Sans se soucier une seule seconde de notre bien être et de notre cadre de vie, les publicitaires appliquent à merveille le mot d'ordre d'Adolf Hitler: "Toute propagande efficace doit se borner au strict indispensable, puis s'exprimer en quelques formules stéréotypées. Seule la répétition constante réussira finalement à graver une idée dans la mémoire d'une foule".

Les prospectus publicitaires polluent et nous emmerdent

42kg de prospectus publicitaire par an et par boite aux lettres (source: ADEME), dont 99,99% finissent immédiatement à la poubelle: bonjour le gaspillage!

Les prospectus publicitaires nous coûtent cher

Les finances publiques dépensent 110 millions d'euros de frais de d'incinération chaque année, alors que les responsables, ceux qui impriment ces tracts, ne payent rien.

Les affiches de pub polluent

Chaque année des milliers de tonnes de papier, des milliers de litres de colle et surtout d'encres toxiques sont ainsi gaspillés pour... vous expliquez que vous devez absolument posséder cette paire de baskets ou que ce déodorant fera tomber toutes les filles à vos pieds .

Le spam informatique fait chier

Combien de pubs pour du viagra ou des allongeurs de pénis suédois sont arrivés dans votre boite au lettre electronique, ce matin? Combien d'e-mails importants avez vous effacés par erreur, croyant que c'était du spam?

Les panneaux déroulant lumineux polluent

Un seul panneau déroulant lumineux engloutit chaque année entre 5000 et 9000 kWh, soit la consommation électrique de deux à trois familles de quatre personnes. (source: Agir pour l'Environnement) Ne pourrait on pas consacrer cette énergie (que nous payons via les impots) à quelque chose de plus utile?

Les publicitaires nous prennent pour des cons

"Keep them simples and stupids", "Les consommateurs sont comme des cafards", "Nous savions que la publicité ciblait les imbéciles. Je découvre que ça marche aussi auprès des abrutis profonds" etc. toutes ces citations -véridiques!- proviennent de publicitaires (source). Plus généralement, comment peut on avoir la moindre sympathie pour un mécanisme qui consiste, dans la majorité des cas, à faire croire aux hommes qu'ils pourront se taper un top-model (s'ils achètent le produit en question) et aux femmes, qu'elles ressembleront à un top-model (si elles achètent le produit en question) ?

La pub rend con

"Seb c'est bien", "Parce que je le vaut bien", "Just do it" ... et des milliers d'autres. En comparaison, combien de poêmes connaissez-vous? Et qui n'a jamais vu le court de ses pensées parasités par le slogan d'une affiche dans la rue? Par sa médiocrité, par la stupidité de ses slogans, par sa répétition énervante, la publicité participe à l'abrutissement général.

La publicité est un danger pour la liberté de la presse

Elle contrôle les médias en les finançant, en tout cas elle les empêche de parler de toute affaire génante concernant un gros annonceur.

La pub est un vecteur de médiocrité

Elle pousse les médias à la vulgarité, au populisme, pour faire de l'audience et ainsi engranger plus de recettes publicitaires.

La publicité fait de l'espace public un espace marchand

Pourquoi autant de place réservée aux commerces et pas d'avantage aux artistes, associations, individus ? Il est temps de placer l'Humain, et non l'Économie, au centre de nos vies!

La pub est inégalitaire

Seuls ceux qui ont de l'argent peuvent l'utiliser. Une grosse entreprise sera donc systématiquement favorisée par rapport à une plus petite ou à une association. La publicité entraîne donc et est entrainée par le développement des hypermarchés et des franchises (macdo, nike, gap etc.) en tout genre, qui ont les moyens de se payer des campagnes gigantesques. Cela vous plait d'aller à Paris, Rome, Londres ou New-York et de marcher dans des rues aux magasins identiques?

La pub contre l'innovation

La pub construit un système de prétendue compétition où ce n'est pas le meilleur qui gagne mais celui dont la campagne publicitaire est la plus efficace, la plus matraquée.

La pub est l'arme favorite des dictatures

Hitler le premier et malheureusement pas le dernier à bien compris que la publicité était un formidable outil de propagande, ce qui devrait suffir à la rendre extrèment suspecte dans toute démocratie digne de ce nom. (voir à ce sujet l'excellent ouvrage: "Le viol des foules par la propagande politique", de Tchakhotine)

La pub encourage un mode de vie polluant

Combien de pub pour la voiture, les voyages en avion, ou une eau sous bouteille plastique avez-vous vu aujourd'hui? De plus en encourageant à changer de produit régulièrement (il faut le dernier modèle d'ordinateur, la dernière fringue à la mode... sous peine d'être has been) , la pub encourage la pollution, l'achat sans fin et sans raison, la mise à la décharge du gadget dépassé...

La pub uniformise

Elle formate l'opinion général: elle pousse toute la population à acheter la même chose, écouter la même chose, porter la même chose. Les différences se résument à choisir entre quick et macdo, pepsi et coca, leclerc ou carrefour.

La publicité n'est pas objective

À quoi sert un avis biasé? Faites vous confiance au marchand criant "il est frais mon poisson?". La pub est identique. Alors pour se tenir réellement informer, utilisons le bouche à oreille, les guides de consommateurs, notre propre bon sens etc.

La pub masque la réalité du monde

Elle sert à faire oublier que beaucoups produits (Nike et la quasi-totalité des vêtements made in Asia par exemple) sont fabriqués dans des conditions déplorables par des esclaves modernes. Elle permet également de faire oublier que tel marque ou tel marque est responsable d'une catastrophe écologique, humanitaire ou économique (Total et ses plages noires, Nestlé et son lait en poudre, Le Crédit Lyonnais et ses milliards de dettes...)

La pub est un gachi financier

Les milliards d'euros consacrés à la publicité sont autant d'argent qui ne sont pas directement utilisés pour la science, la culture, l'éducation, la santé etc.

Les publicitaires sont des parasites

Vous avez envie d'un yahourt, vous acheter un yahourt. Vous avez besoin d'un pull de toute les couleurs, vous en acheter un. Vous voulez vous faire un ciné, vous consulter un programme. Vous souhaitez connaîtres les dernières évolutions technologiques, vous regardez sur le net ou allez dans un magazin spécialisé. Bref: à quoi sert la pub?

La pub prostitue les artistes

Ce n'est plus l'art pour l'art, mais l'art pour la consommation, pour un hamburger, une voiture, une lessive... Pourquoi ne pas encourager nos élus à remplacer cette propagande commerciale par des oeuvres d'arts, sur les murs de nos villes?

La publicité n'est pas gratuite

Nous payons sont coût en achetant plus cher les produit dont elle fait la promo.

La pub nous juge, nous culpabilise

Trop gros, trop ridé, pas assez dans le coup, pas assez bronzé etc. La publicité n'a elle pas une part de responsabilité dans les 50 000 victimes d'anorexies en France?

La pub pousse à la surconsommation

Combien de ménages sur-endettés? Quels effets sur la planète?

La pub ne créé pas d'emplois

Imaginons un instant un monde sans pub (on peut toujours rêver) : les milliards d'euros qui lui sont consacrés continueront de toute façon à circuler, ailleurs: les entreprises baisseraient par exemple le prix de leur produit et investiraient d'avantage dans l'innovation. De toute façon, vaut t'il mieux une personne payée pour un travail polluant, nuisible, ou un chomeur?

La pub crée de faux besoins

Rappelez-vous du dernier gadget à la con ou d'un film minable que vous n'auriez pas été voir sans la pub.

La publicité ramène à penser la vie uniquement en terme de consommation

Déprimé? Achète un hamburger. Pas de copain? Achète un string. Pas d'argent? Achète un ticket à gratter. etc. La pub orchestre la déshumanisation industrielle en proposant pour toute solution l'acte d'achat. Or il existe une infinité d'alternatives, bien souvent occultées par sa faute.

La pub objectise le corps

Un ventre plat pour vendre un yahourt, un cul bronzé en gros plan sur un abribus pour un crême amincissante, des pectoraux surdimensionnés pour vendre un slip...

La pub n'a aucune morale

Qu'une marchandise soit utile ou inutile, polluante ou non, nuisible ou non, du moment que l'annonceur paye, la publicité en fera la promo. Et ce n'est pas le BVP (agence non publique présidée par des publicitaires) qui peut y changer quoi que ce soit!

La publicité nuit à la démocratie

En réduisant toute pensée à un simple slogan, c'est toute la vie politique qu'elle met en danger. Il ne s'agit plus de convaincre par la justesse de ces arguments et de son programme, mais de se faire voir le plus possible. La grande majorité des partis politiques font d'ailleurs désormais appel aux publicitaires, Jacques Séguéla en tête. Et qu'il organise la campagne du "socialiste" Jospin comme on vend une nouvelle marque de sport ou qu'il participe à l'élection de dictateurs africains ne semble pas le gêner le moins du monde.

La publicité contre l'esprit de révolte

L'esprit de révolte, c'est se poser sans cesse la question d'une meilleur société, c'est trouver des solutions en sortant du cadre, en explorant d'autres modes de vies. La publicité, avec son discours uniformisateur, massificateur, stigmatise les marginaux et nous pousse à ne se révolter qu'en choisissant une marque "alternative" plutôt qu'une autre.

La pub infantilise

Un des objectifs de la pub est de supprimer toute réflexion chez le consommateur, pour le transformer en enfant qui ne fera plus que suivre ces pulsions: "Je le veux, je me l'offre" etc. sans se poser de question de l'utilité réel du produit. C'est le culte de la jouissance immédiate et de l'action sans conséquence, ce qui est évidemment dangereux.

La pub rend malheureux

Un individu heureux étant forcément moins consommateur (à quoi sert d'acheter puisque ce que j'ai actuellement suffit à mon bonheur), le travail des publicitaires est de frustrer pour engendrer l'acte d'achat. La majorité des publicités tourne autour de ce concept, très simple: Nous serions tellement heureux si seulement nous achetions ce produit! Seulement l'achat ne satisfait finalement que très peu, et il faut vite penser au suivant, toujours en espérant que ce rêve éphémère change réellement notre vie...

La publicité tue

Publicités pour l'alcool (parfois devant l'entrée d'une école maternelle!), publicités sexistes à longueur de journée (1 femme sur 10 est battue, 6 en meurent tous les mois en France... se sont des estimations basses), publicités pour le tabac, maintenant interdites en France après des décennies de pollution mais qui continuent de mattraquer leur "fumer c'est cool" partout ailleurs au mépris de millions de cancéreux, publicités le long des routes qui augmentent le risque d'accidents... jusqu'à ce que la catastrophe arrive. Les pubars ont du sang sur les mains et il faudrait rester sans réagir?



Sortir du système publicitaire

En raison de leur influence néfaste sur de nombreux problèmes de notre société, les abus de la publicité doivent être combattus de façon prioritaire.

La publicité est la main droite de l'économie libérale outrancière, celle qui ne produit que pour mieux exclure, exploite sans vergogne les ressources des pays pauvres en prétendant les aider, renforce les inégalités et réserve la richesse à ceux qui en ont déjà trop.

La publicité préfère les con-sommateurs suiveurs et égocentriques aux citoyens éveillés et responsables, qu'elle rabaisse toujours le rôle du citoyen et des institutions est significatif...

La publicité doit revenir à un rôle purement informatif; elle doit être contenue, localisée et égalitaire d'accès.

Le commerce ne doit pas avoir plus de moyens d'expression que la culture et les arts (qui embelliront nos villes et nous divertiront sans arrière-pensée commerciale), que la philosophie, la poésie, l'humour et la littérature, que les associations, la politique locale et les initiatives sociales, que l'expression libre, individuelle et gratuite.



Votre cause me semble futile, n’y a-t-il pas plus important à faire dans ce monde que de se battre contre la publicité ?

De nombreuses personnes investies dans la lutte anti-publicitaire sont également impliquées dans d’autres domaines, qu’ils soient associatifs, politiques, caritatifs ou autre. Elles voient leurs actions comme formant un tout relativement cohérent.

Le système publicitaire n’est pas cantonné à sa manifestation immédiate, la publicité, il est beaucoup plus complexe et a de nombreuses ramifications. Quand on conteste un système, une idéologie qui peut être considérée comme totalitaire (au sens : qui englobe tous les aspects de la vie) ou presque, on doit logiquement la contester sur tous les fronts. Or tout le monde ne peut pas être présent partout en même temps. Il y a parfois des choix à faire dans ses engagements. La lutte anti-publicitaire peut être ainsi considérée comme un choix qui n’aurait pas moins de valeur qu’un autre, puisque participant à un tout. Ce sont les petites eaux qui font les grandes rivières.

De plus, s’attaquer au vecteur de propagation de l’idéologie marchande permet d’ouvrir une brèche dans cette idéologie. Or pour beaucoup de personne, elle est à la racine de nombreux maux dont souffre notre société. Puisqu’il y en a déjà qui sont engagées dans le soin des symptômes (aides diverses aux miséreux par exemple) ou dans la création d’alternatives, il est normal que d’autres s’attaquent aux causes en la sabotant ou en dévoilant et expliquant ses ramifications dans l’organisation sociale.

D'autre part, certaines personnes se sentent personnellement agressées par la publicité et ce qu'elle propage. S'y attaquer constitue l'expression à la fois d'un droit de réponse et d'une légitime défense — la « légitime réponse ». Sans être exclusive des raisons précédentes, il s'agit là d'une motivation plus individuelle et vicérale, dont l'importance est essentiellement subjective.


Liste des municipalités qui ont refusé l'affichage urbain
Documentaire étudiant sur la résistance face à la publicité
Retourner les armes de l'adversaire contre lui-même
Petit guide pratique d'extermination de la publicité
Modèle propre pour la pub sur internet, projet étudiant
Eradiquer la pub encrivore sur vos billets SNCF à imprimer
Nouveau abris JCD
UTILISER LES SOURIRES D'ENFANT
Journée Sans Pub le 27 novembre
Liste des contacts antipubs dans votre région
A Dijon, la gastronomie s'affiche dans les rues ...
Audit participatif des panneaux publicitaires à Dijon
Pubs géantes : Milan invente le Dôme-sandwich
Boko Anana, le court anti-pub

Pub et Caca

19 mai: Le Publiphobe n°159 est disponible.

13 avril: "Hacked By Hackerking" à télécharger dans la catégorie Audios.

4 novembre: "pochoirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

3 juin: "La Bulle économique" à télécharger dans la catégorie Vidéos.

19 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

9 mars: "La captation des désirs" à télécharger dans la catégorie Autocollants.

28 novembre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

7 janvier: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

12 octobre: 1 photo ajoutée dans Hacked By Erfan80.

10 juin: Le Publiphobe n°114 est disponible.



   Contacter les admins
   Informations légales

   Le Publiphobe
   Sondages
   Citations antipubs
   Articles passés
   Chercher sur le site

   Flux RSS


Lien anti spammeurs

Site Sans Pub


Zone hors AGCS